Lieu de culte partagé, une vraie solution vers un lieu digne pour les musulmans

Cela fait maintenant 2 ans que ça dure, que les musulmans de Lagny-sur-marne n’ont plus de lieu de culte dans leur ville et se retrouvent à faire un choix qui ne nous parait pas être ce que l’on peut espérer de mieux quand on a le respect de la personne, quelle que soit sa religion. Ce choix est le suivant:

  1. Prier chez soi.
  2. Prier dans la rue.
  3. Partir prier ailleurs.

Cette situation nous parait indigne et nous souhaitons proposer une approche différente et en accord avec les exigences récentes de l’Etat. En effet, l’Etat nous demande un exercice du culte musulman dans un lieu partagé, alors « Ainsi soit-il ».

Pour illustrer notre propos, cet extrait se révèle extrêmement positif et en ligne parfaite avec ce que nous proposons pour permettre:

  • d’obtenir un lieu digne en urgence,
  • d’apaiser une situation de plus en plus tendue,
  • de créer ou renforcer le lien entre les religions,
  • d’être en accord avec les exigences institutionnelles.

Article complet du Parisien relatif à cette initiative ici: http://www.leparisien.fr/paris-75015/paris-le-cure-accueille-les-musulmans-en-panne-de-salle-de-priere-03-09-2017-7232325.php

Et vous trouverez ici un article du Figaro présentant notamment l’avis positif du grand recteur de la mosquée de Paris Monsieur Dalil Boubakeur: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/15/01016-20150615ARTFIG00237-ces-projets-de-lieux-de-culte-partages.php

En l’occurrence à Lagny existent au moins 3 lieux de culte autres que l’ancienne mosquée (pardon pour ceux qui ne seraient pas cités ici):

Une Eglise protestante unie située ici:

Une Eglise évangélique baptiste située ici:

Et bien sûr la paroisse Notre Dame des Ardents ici:

Nous souhaitons donc que soient réunis les représentants de ces différents cultes, et tous les acteurs de la commune (majorité et oppositions, forces de l’ordre, représentant de l’Etat, …) afin que nous puissions discuter avec tous de manière apaisée et permettre d’envisager une solution de ce type. Il ne s’agit pas d’imposer à un autre culte existant quoi que ce soit, mais de favoriser les conditions d’une discussion transparente et d’entrevoir les différentes exigences qu’il faudrait réunir pour permettre ce partage de lieu en fonction des horaires d’utilisation. Conditions qui pourraient être la présence d’un représentant des institutions pour s’assurer de la bonne tenue des prières, prières qui pourraient devoir être faites exclusivement en français, ou encore limitation du nombre de prières pour un partage le moins impactant possible pour le culte disposant déjà de son propre lieu…

Pour ce dernier aspect du nombre de prières et contrairement à ce que certains peuvent penser ou laisser penser jusqu’ici, les musulmans ont déjà manifesté certaines concessions qu’ils sont prêts à faire comme ce que reprenait le journal La Marne il y a quelque temps ici:

wp-1488461311887.jpg

Alors Monsieur le Maire, n’y a-t-il vraiment aucune solution envisageable? Et pourquoi n’avons nous eu aucune réponse depuis tout ce temps à notre proposition initiale en conseil municipal?

Avons-nous tout tenté pour que cette situation humainement indigne cesse dans les meilleurs délais?

Ne sommes-nous pas capables d’innover, de sortir de la pratique politique minimaliste qui consiste à sans cesse renvoyer la balle à un autre responsable?

Il serait grand temps, avant que ces tensions qui règnent sur notre commune ne deviennent réellement explosives…

#Lieudecultepartagé #Prièresderue #Lagnysurmarne

www.lagnyalternative.com

Tribune d’opposition censurée!

Toute dernière attaque envers l’opposition du Maire de Lagny: celui-ci en tant que directeur de publication du magazine municipal « Lagny-sur-marne Magazine », vient de jouer au magicien!

2017-11-25 12.05.07.jpg

Notre tribune pour le Lagny Magazine n°23 de Novembre-Décembre 2017 est passée de çà:

2017-11-26 17.06.24.png

à çà:

2017-11-26 17.13.43.jpg

Notre tribune d’opposition vient d’être intégralement censurée par Monsieur le Maire,

qui nous le rappelons, avait prononcé ces mots lors de son investiture en 2014:

JPMDémocratie

Pour rappel encore, alors que Jean-Paul Michel avait créé son groupe dissident pendant le mandat 2008-2014, les 2 groupes d’opposition, puisqu’ils étaient considérés comme tels malgré ce changement en cours de mandat, avaient le droit à une tribune de ce type:

TribuneFévrier2013

Tribunes du Lagny Magazine de Janvier/Février 2013

La pratique figurant au règlement intérieur toujours en vigueur et avec laquelle nous sommes pleinement en accord avec le nouveau groupe d’opposition LEAD était donc celle-ci:

  • Tout groupe peut se déclarer comme tel sur simple information au Maire.
  • Chaque groupe a le droit à 1600 caractères.

Comme vous pouvez le constater sur ces extraits ici:

Article26RIArticle27RI

Monsieur le Maire a profité de l’occasion de notre division au sein de la minorité et prétendu un faux désaccord entre nos 2 groupes minoritaires pour interpréter dans son propre intérêt les indications de Monsieur le sous-Préfet. Pour résumer, la dimension totale de 1600 caractères pour chaque groupe (tenant tout à fait en une page comme vous pouvez-le voir ci-dessus), est une décision du Maire et jusqu’ici collégialement reconnue comme suffisante par tous. Et cette application acceptée par tous l’est tout autant par Monsieur le Sous-Préfet depuis de nombreuses années.

Mais ce Maire, qui cherche toute occasion de nous affaiblir, tente d’utiliser tous les subterfuges les plus nauséabonds.

Ainsi Monsieur le Maire, vous venez de censurer impunément et dans son intégralité la tribune d’un groupe d’opposition. Ceci en urgence puisque vous n’avez même pas pris le temps d’attendre la modification du règlement intérieur du conseil municipal.

  1. Connaissant vos élu(e)s majoritaires, nous savons que nombreux d’entre eux n’approuvent absolument pas cette manœuvre antidémocratique.
  2. Sur un magazine de 30 pages, vous n’êtes pas disposés à laisser 1 page partagée entre nos 3 groupes.
  3. Nous allons donc prendre les mesures qui s’imposent pour faire respecter nos droits.

#TribuneOpposition #Censure #LagnyMagazine

www.lagnyalternative.com

 

 

 

Enregistrement audio du Conseil municipal du 19 octobre 2017

 

Enregistrement

 

Pour vous aider à vous repérer, voici l’ordre du jour du Conseil:

ODJCM19102017

 

#Enregistrement #Conseilmunicipal #Lagnysurmarne

www.lagnyalternative.com

Scolaire/Périscolaire, 2 niveaux de sécurité différents

Depuis plusieurs années maintenant nous sommes malheureusement en situation de Vigipirate renforcé alerte attentat, et nos écoles sont ainsi protégées en conséquence avec une des mesures phares à Lagny qui est le fait que les parents ne puissent plus pénétrer dans certaines de nos écoles, selon la configuration.

Cette décision, de la responsabilité de l’Education nationale sur le temps scolaire, était jusqu’ici appliquée à l’identique sur le temps périscolaire (avant et après le temps scolaire et pour les pauses méridiennes), temps de la responsabilité de la ville ce coup-ci.

Or, pour la Toussaint, nous avons reçu ce document:

2017-11-08 17.18.18.jpg

 

Ainsi, depuis la rentrée du 6 novembre, nous assistons à une situation plutôt cocasse ou:

  • aux entrées de 8h30 et sorties de 16h30, l’école et les enfants qui sont dans ses locaux sont protégés d’une certaine façon (pas de parents dans l’enceinte de l’école)
  • avant 8h30 et après 16h30, pour la garderie, les enfants sont moins protégés puisque l’enceinte de l’école est ouverte avec portail laissé ouvert sans filtrage à toute personne quelle qu’elle soit.

Maintenant, la raison invoquée de cette baisse du niveau de sécurité de l’école et des personnes enfants et adultes s’y trouvant sur le temps périscolaire, car il s’agit bien de çà, est celle-ci (extrait):

2017-11-08 09.53.13.jpg

Ceci s’avère compréhensible mais discutable d’un point de vue de la cohérence (encore) étant donné que:

  1. des attroupements ou « regroupements massifs » devant les portails ont plutôt lieu justement aux heures d’entrées et de sorties principales soit 8h30 et 16h30. La garderie (matin et soir), ce sont des parents qui arrivent et partent au compte-goutte pour leurs enfants. Alors même si attente et donc regroupement il y a, il est moins « massif » qu’aux heures nominales, 
  2. de la même manière l’absence de communication est un paramètre non négligeable, mais c’est justement parce que les parents arrivent et repartent au compte-goutte que la communication peut se faire plus facilement avec les équipes d’animation (animateurs ou référent) qu’avec les enseignants, enseignants pour lesquels les RDV sont largement à privilégier pour aborder tout type de sujet.

ConclusionNous perdons une cohérence de sécurité entre scolaire et périscolaire. Une commune doit-elle protéger une école et les enfants qui s’y trouvent différemment de ce qui est pratiqué par l’Education Nationale lorsqu’elle en a la responsabilité? Du coup, les 2 dernières questions que l’on peut se poser, c’est

  1. qu’est-ce qui a réellement motivé cette baisse du niveau de protection pratiqué par la Mairie? Nous avons notre petite idée compte tenu des derniers retours des conseils d’école…,
  2. alors que pour des kermesses, le préfet demande un filtrage et des mesures de sécurité plutôt poussées aux entrées des écoles, cette modification du niveau de protection appliqué par Monsieur le Maire est-elle validée/validable par le préfet? Nous en doutons forcément compte tenu des mesures de sécurité annoncées à maintenir dans les écoles pour cette année encore.

Venir chercher ses enfants en garderie à 19h avec un portail grand ouvert et personne à l’entrée, permettant ainsi à toute personne d’accéder jusqu’à la salle où se trouvent les enfants ne nous enchante guère compte tenu de la situation de sécurité générale actuelle, et vous?

#Sécurité #Ecoles #Vigipirate #Lagnysurmarne

www.lagnyalternative.com