Le Maire ne vient pas à la visite du quartier Coeur de ville

Merci au Maire d’organiser des visites de quartier dont le titre est:

Le Maire et les Conseillers de Quartiers viennent à votre rencontre dans votre quartier

2016-09-30-08-53-29

Tract Mairie visite Coeur de ville

Mais il serait appréciable que le Maire fasse le déplacement!

Hier soir donc avait lieu la visite du quartier Coeur de ville:

  • Départ place de la Fontaine: Monsieur Augustin (1er adjoint) nous annonce que Monsieur le Maire ne sera là qu’à la fin
  • Arrivée 1h30 plus tard Salle de la gourdine à côté du Musée: effectivement Monsieur le Maire nous attendait bien sagement pour le pot de l’amitié.

J’aime quand les riverains se libèrent pour faire ce parcours et aborder leurs problèmes quotidiens au coeur de leurs préoccupations et que le principal intéressé n’est pas là…

Ah la communication…

#Considération #VisiteQuartier #AbsenceduMaire

Http://michalopez77.wordpress.com

Vente boutique OrlyParc: explication d’un vote

Dans cet article, je tiens à clarifier certaines choses sur notre vote au dernier conseil du 20 septembre.

Pour rappel, voici ce qui a été dit lors de l’avant dernier Conseil municipal du 30 juin 2016: (Extrait du PV dont l’intégralité figure ici)

vente-boutique1vente-boutique2vente-boutique3vente-boutique4vente-boutique5

Ceci, c’était donc le 30 juin, et bien lors du dernier conseil du 20 septembre, on nous a annoncé la vente du bien. Un peu surpris par la rapidité de cette décision et encore une fois pas du tout mis dans la boucle de décision pour le choix du type de commerce comme l’a dit très justement mon collègue Jacques-Edouard Grée lors du dernier conseil.

C’est ainsi que la ville abandonne toute maitrise sur ce local. Néanmoins, compte tenu du fait que cette décision soit en partie venue du conseil citoyen, nous avons fait évolué notre choix et nous sommes abstenus. Car, même s’il est évident que nous souhaitons bonne chance à ces nouveaux commerçants qui s’installent et qui, on l’espère, satisferont les habitants; nous sommes inquiets du futur de ce local en cas de changement de propriétaire futur.

De plus, ma position personnelle ce coup-ci, c’est que la ville doit beaucoup plus être engagée directement pour le commerce en mettant les moyens pour préempter et garder la propriété de locaux commerciaux sur des emplacements stratégiques. Nous en avons les moyens, mais nous n’utilisons pas assez ce levier pour faire de nos commerces réellement ce que nos habitants et visiteurs en veulent. Le Maire pense que ce n’est pas forcément le rôle de la ville, notamment comme il l’exprime dans sa réponse reprise plus haut dans l’extrait du Procès Verbal:

Monsieur le Maire s’interroge sur le rôle de la ville à posséder des commerces ou des fonds de commerces

Et bien quant à moi, je pense que c’est son rôle! C’est même l’un des premiers rôles si elle veut faire rayonner ses commerces et se donner le maximum de chance que ceux-ci ne périclitent pas. Pour que sa ville soit une source de réussite commerciale et donc directement aussi d’emploi. (Comme je l’ai exposé dans mon dernier article ici, je crois qu’on a bien besoin de cette réussite pour l’emploi justement.)

Et l’exemple de la ville de Houdan (78) était aussi intéressant à ce niveau: https://michalopez77.wordpress.com/2016/06/14/houdan-une-ville…ge-ses-commerces/

Conclusion: pour ce local dit « la boutique » sur cette place d’Orly Parc que je considère aussi importante que le centre ville pour les habitants de son quartier, j’aurais mis la condition première d’une non cession. A cette condition elle-seule, j’aurais écouté tous les projets souhaités par la population et ensuite proposés par des commerçants intéressés (quitte à ce que cela prenne un peu plus que les 2mois de congés qui ont suffi à cette décision). La décision aurait été prise sur cette base.

Mais je le répète, nous souhaitons bien évidemment beaucoup de succès à ce nouveau commerce de Tacos.

#Venteboutique #OrlyParc #Vote #Lagny-sur-marne #Opposition

https://michalopez77.wordpress.com

 

 

Lagny, c’est 9,58% de chômage en 2015

chomage-lagny

Extrait de La Marne du 21 septembre 2016

Visualisant ce chiffre ainsi que ce classement, j’ai l’amer souvenir de notre service emploi à Lagny que MonsieurleMaire25% a décidé de fermer le 30 avril 2015.

L’article du parisien reprenant cette fermeture ici

Espérons que la Zone d’Activité Economique de Saint-Thibault-des-vignes, par son évolution actuelle et future, participe positivement pour que Lagny ne figure plus en queue de ce classement avec sa voisine Saint-Thibault…

#Chômage #ZAE #Lagny-sur-marne #LaMarne #LeParisien #Blog

https://michalopez77.wordpress.com

 

 

Une majorité à bout d’arguments

Entre mon intervention sur les finances ici ou encore notre question écrite sur la partie financière du projet des Tanneurs posée en fin de conseil ci-dessous:

Dans vos différentes présentations du projet d’urbanisation du parking des Tanneurs, vous avez toujours omis d’évoquer les aspects financiers, vous contentant de dire que ce serait une opération blanche pour la collectivité. Lors d’une opération de ce type, il doit pourtant y avoir une recette, constituée par le prix de la charge foncière payée par le promoteur.
Dans un souci de meilleure transparence, pourriez-vous nous indiquer le montant de la charge foncière de cette opération ?
Comme vous nous présentez votre solution comme « équilibrée », devons nous comprendre que la cession de la charge foncière équivaut au coût de la crèche, du nombre inconnu de places du parking public et d’autres équipements publics qui seraient réalisés par le promoteur, puis restitués à la ville ?
Dans ce cas là, pourriez-vous nous communiquer le coût détaillé de ces différents équipements ? Pourriez-vous, par ailleurs, nous communiquer le cahier des charges que vous avez négocié pour chacun d’entre eux ?
Quant à nous, nous persistons à penser que votre projet, conçu précipitamment, est trop gros, trop dense, trop haut, sans assez de places de stationnement. Il n’est pas trop tard pour décider de rendre le parking au public à la fin des fouilles pour se donner le temps de chiffrer et d’imaginer une autre solution moins pénalisante pour notre ville.
Nous pensons par ailleurs que le prix de la charge foncière aurait pu financer la surélévation d’un étage du parking du Cinéma. Nous pensons par ailleurs que cette surélévation pourrait bénéficier de subventions. Pour mémoire, ce parking du Cinéma fut intégralement financé par le STIF et la Région, car dédié aux usagers de la gare.
 .
Bien sûr aucune réponse chiffrée apportée à cette question écrite qui, je le rappelle, est transmise comme les 4 autres questions écrites à la majorité municipale 48h avant le Conseil afin que cette dernière puisse apporter une réponse appropriée.
Néanmoins, nous avons pu constater que lorsqu’on est factuel et sans détour, la majorité municipale arrive au même argument qui n’en est plus un puisqu’il consiste à dire: « Oui mais nous sommes la majorité, alors la prochaine fois vous gagnerez les élections ».
Alors là on est bien d’accord et à l’unanimité!
Monsieur le Maire peut rabaisser son opposition autant qu’il le peut, mais une chose est sûre, nous avons, nous les 7 élus d’opposition, joué notre rôle qui consiste à démontrer clairement que d’autres solutions étaient possibles; que ce soit pour la gestion financière et la fiscalité qui va avec, mais aussi pour ce projet de paquebot des Tanneurs. Et la seule conclusion possible de la part du Maire est bien celle-ci: « Nous sommes la majorité municipale ».
Nous sommes sortis de ce conseil particulièrement éreintés, mais cette seule phrase résonne à elle seule pour moi comme le sentiment du travail ou plutôt de la mission accomplie. La ville pourrait, et selon nous devrait faire autrement pour les finances et pour les Tanneurs, mais fait un choix tout autre. Le conseil d’hier a démontré une chose fondamentale: tout ceci est leur choix, pas une forme quelconque d’obligation subie.
A partir de maintenant, le bloc politique à la tête de notre ville s’est fissuré.
fissure2
#Majorité #Opposition #Lagny #Blog

Mon intervention au Conseil Municipal d’hier sur les Finances

Mon intervention au Conseil Municipal d’hier mardi 20 septembre 2016

Point 4: AFFAIRES FINANCIERES-Rapport sur les actions mises en place à la suite des observations de la Chambre Régionale des Comptes

Monsieur le Maire, Monsieur l’adjoint aux finances, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

nous sommes très heureux de bénéficier de la présence d’un adjoint aux finances ayant fait de si hautes études qu’il peut parfois se divertir en jouant au jeu du « qui a fait les plus hautes études » avec un autre élu issu de Sciences Po.
Mais malgré cette assurance affichée voire même parfois l’arrogance dont vous faites si souvent preuve à l’égard de vos élus d’opposition, il est parfois nécessaire de se remettre en question. J’en veux pour preuve cet épisode où vous m’avez répondu avec une certitude inégalable à propos de la possibilité de renégociation des emprunts de la ville (je peux vous ressortir les enregistrements audio une prochaine fois si vous le souhaitez), qu’il n’était « pas possible de renégocier les emprunts de Lagny ». Vous l’avez pourtant fait, et les marges de manoeuvre de la commune se retrouvent ainsi améliorées pour plusieurs années.
Nous remettons en cause cette certitude dont vous faites preuve une nouvelle fois aujourd’hui. Et plus que cela, nous accusons la majorité de FAUTE FINANCIERE, ceci pour 2 raisons principales.
Je m’explique:
  • Alors que l’immense majorité des communes françaises s’efforcent de faire le dos rond pendant cette période économique extrêmement tendue pour elles, avec par exemple comme on le sait les baisses importantes de dotations de l’Etat, Monsieur le Maire, Monsieur l’adjoint aux finances, vous choisissez cette période de disette pour réduire la dette de la commune de manière drastique. Si je ne me trompe pas, d’après vos chiffres, la dette est passée d’environ 28Millions à 22Millions en 1an et demi, soit plus de 20% de baisse. Ce pourrait être considéré comme une bonne chose si le timing n’était pas des plus calamiteux pour le faire, mais vous décidez d’augmenter les impôts locaux de 25%, de les laisser à cette hauteur l’année suivante et de baisser la dette de manière vertigineuse (j’imagine, mais je vais vérifier, que ceci doit être un record en Seine et Marne), et de finir même 2015 en excédent de 2,5Millions d’€. Alors que la plupart des communes luttent pour finir l’année à l’équilibre, sans assommer leurs habitants par des hausses d’impôts assez inhumaines, vous nous faites ce privilège d’être totalement à contre courant et de faire cette faute claire de timing.
  • Deuxième élément de cette faute financière que n’importe quelle personne au fait du contexte bancaire dénoncerait. Alors que la situation est extrêmement favorable pour souscrire un prêt et que tous les feux sont au vert pour les particuliers par exemple pour acheter un bien immobilier à des taux records, souvent sous les 1%, vous ne trouvez rien de mieux que de décider de ne souscrire aucun emprunt pour la commune pendant cette période exceptionnellement avantageuse. Et d’après ce que nous a dit Monsieur Augustin, il en sera de même pour 2017. Ne pas faire peser ces emprunts sur nos enfants, c’est cela que vous revendiquez Monsieur le Maire? Alors que la génération de mes parents faisait des prêts très souvent au-delà des 10%, que nous mêmes nous n’étions il n’y a pas si longtemps autour de 4%, je pense que faire peser un prêt autour des 1% pour nos enfants qui profiteront de notre ville, je l’espère, me parait loin d’être scandaleux, non?
Ce que nous demandons, c’est que vous fassiez un juste milieu entre hauteur de la dette et hauteur des impôts locaux. Comme nous l’avions affirmé lors d’un précédent conseil, le tout anti-dette n’est absolument pas positif pour notre commune, que ce soit dans l’immédiat, ou pour l’avenir. Il serait bon de sortir du seul objectif qui consiste comme le préconise la stratégie politique sortant tout droit des livres à augmenter les impôts locaux de manière radicale en début de mandat, les maintenir à cette hauteur pendant tout le mandat et de finir votre mandat sur une baisse de 5% par exemple. Les habitants ne sont pas dupes aujourd’hui et nous nous efforcerons de faire en sorte qu’ils ne soient pas dupes pour 2020.
Merci Monsieur le Maire
#InterventionauConseil #Finances #Opposition