Mon intervention au Conseil Municipal d’hier sur les Finances

Mon intervention au Conseil Municipal d’hier mardi 20 septembre 2016

Point 4: AFFAIRES FINANCIERES-Rapport sur les actions mises en place à la suite des observations de la Chambre Régionale des Comptes

Monsieur le Maire, Monsieur l’adjoint aux finances, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

nous sommes très heureux de bénéficier de la présence d’un adjoint aux finances ayant fait de si hautes études qu’il peut parfois se divertir en jouant au jeu du « qui a fait les plus hautes études » avec un autre élu issu de Sciences Po.
Mais malgré cette assurance affichée voire même parfois l’arrogance dont vous faites si souvent preuve à l’égard de vos élus d’opposition, il est parfois nécessaire de se remettre en question. J’en veux pour preuve cet épisode où vous m’avez répondu avec une certitude inégalable à propos de la possibilité de renégociation des emprunts de la ville (je peux vous ressortir les enregistrements audio une prochaine fois si vous le souhaitez), qu’il n’était « pas possible de renégocier les emprunts de Lagny ». Vous l’avez pourtant fait, et les marges de manoeuvre de la commune se retrouvent ainsi améliorées pour plusieurs années.
Nous remettons en cause cette certitude dont vous faites preuve une nouvelle fois aujourd’hui. Et plus que cela, nous accusons la majorité de FAUTE FINANCIERE, ceci pour 2 raisons principales.
Je m’explique:
  • Alors que l’immense majorité des communes françaises s’efforcent de faire le dos rond pendant cette période économique extrêmement tendue pour elles, avec par exemple comme on le sait les baisses importantes de dotations de l’Etat, Monsieur le Maire, Monsieur l’adjoint aux finances, vous choisissez cette période de disette pour réduire la dette de la commune de manière drastique. Si je ne me trompe pas, d’après vos chiffres, la dette est passée d’environ 28Millions à 22Millions en 1an et demi, soit plus de 20% de baisse. Ce pourrait être considéré comme une bonne chose si le timing n’était pas des plus calamiteux pour le faire, mais vous décidez d’augmenter les impôts locaux de 25%, de les laisser à cette hauteur l’année suivante et de baisser la dette de manière vertigineuse (j’imagine, mais je vais vérifier, que ceci doit être un record en Seine et Marne), et de finir même 2015 en excédent de 2,5Millions d’€. Alors que la plupart des communes luttent pour finir l’année à l’équilibre, sans assommer leurs habitants par des hausses d’impôts assez inhumaines, vous nous faites ce privilège d’être totalement à contre courant et de faire cette faute claire de timing.
  • Deuxième élément de cette faute financière que n’importe quelle personne au fait du contexte bancaire dénoncerait. Alors que la situation est extrêmement favorable pour souscrire un prêt et que tous les feux sont au vert pour les particuliers par exemple pour acheter un bien immobilier à des taux records, souvent sous les 1%, vous ne trouvez rien de mieux que de décider de ne souscrire aucun emprunt pour la commune pendant cette période exceptionnellement avantageuse. Et d’après ce que nous a dit Monsieur Augustin, il en sera de même pour 2017. Ne pas faire peser ces emprunts sur nos enfants, c’est cela que vous revendiquez Monsieur le Maire? Alors que la génération de mes parents faisait des prêts très souvent au-delà des 10%, que nous mêmes nous n’étions il n’y a pas si longtemps autour de 4%, je pense que faire peser un prêt autour des 1% pour nos enfants qui profiteront de notre ville, je l’espère, me parait loin d’être scandaleux, non?
Ce que nous demandons, c’est que vous fassiez un juste milieu entre hauteur de la dette et hauteur des impôts locaux. Comme nous l’avions affirmé lors d’un précédent conseil, le tout anti-dette n’est absolument pas positif pour notre commune, que ce soit dans l’immédiat, ou pour l’avenir. Il serait bon de sortir du seul objectif qui consiste comme le préconise la stratégie politique sortant tout droit des livres à augmenter les impôts locaux de manière radicale en début de mandat, les maintenir à cette hauteur pendant tout le mandat et de finir votre mandat sur une baisse de 5% par exemple. Les habitants ne sont pas dupes aujourd’hui et nous nous efforcerons de faire en sorte qu’ils ne soient pas dupes pour 2020.
Merci Monsieur le Maire
#InterventionauConseil #Finances #Opposition

Une réflexion sur “Mon intervention au Conseil Municipal d’hier sur les Finances

  1. Pingback: Une majorité à bout d’arguments | michalopez77

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s