Enregistrement audio du Conseil Municipal du 10/10/2016

Enregistrement audio du Conseil Municipal d’urgence du 10 octobre 2016: suivez le lien

https://partager.io/z0lca3gl

Pour vous aider à vous repérer, voici la note de synthèse du Conseil:

notesynthesecm10102016p1notesynthesecm10102016p2

#EnregistrementConseil #Blog #Lagny #AELO

https://michalopez77.wordpress.com

 

Va, vis et deviens

Je partage cette publication qui me touche d’une très bonne amie à moi au sujet des migrants:

migrants

Écœurée de voir chacun tirer sa petite couverture à soi. Écœurée de voir chacun vomir ses peurs de cet inconnu au nom de MIGRANT. Écœurée de lire, voir, deviner la bêtise et la mesquinerie humaine. Celle qui court et qui se transmet de panneaux en panneaux *likés* ou *partagés*.

J’espère qu’aucun d’entre vous n’aura un jour la malchance de perdre sa famille sous les balles, son toit sous les bombes, et de s’arracher à ses terres avec pour seul habit sa peur et l’espérance de sauver sa peau.

Je nous souhaite de ne jamais connaître cette terreur, de ne jamais connaître la fin d’un monde et la faim du monde. Je nous souhaite de ne jamais avoir à confronter cette indifférence, alimentée d’ écrans de télévision et de publications infâmes aux accents fachos. Celle qui face à sa cheminée, au fond de son lit douillet ou à table à 20 h devant le JT, jette la moitié des plats, préparées avec la peur du manque.

Tu es devenu l’anti-héros de la cité de la peur, MIGRANT. Toi qui va voler un bout de rue, un bout de pavé, un bout de carton pour dormir. Toi qui va coûter une fortune à cet état de droit, qui va te faire croire que toi aussi tu en as. Oui MIGRANT, tu auras le droit de te noyer dans les mers, mais pas trop près des côtes. Tu auras le droit de faire des heures de queue à l’OFII pour espérer obtenir l’asile. Oui l’asile, sésame pour introduire ce monde fou. Tu vas avoir le droit de faire la manche à côté des SDF. Tu sais ceux qui sont logés sous le même pont que toi. À la seule différence, c’est qu’aujourd’hui , grâce à toi MIGRANT, tout le monde les aime les SDF. Tout le monde s’inquiète pour eux. La peur que tu piques leur casse-dalle MIGRANT! Mais ils ont beau avoir la cote à l’argus du peuple français, ils continuent de dormir,sentir la faim et crever dehors.

Voilà MIGRANT, saches que tu n’es pas populaire, que le peuple te craint, toi qui n’as plus rien. Je te souhaite de ne plus être MIGRANT, j’ai peur pour toi, j’ai froid pour toi. Je te souhaite de retrouver ton statut d’HOMME et pour cela ni visa, ni passeport, juste un tampon: En transit dans la vie.

Va, vis et DEVIENS..

MJ 26 octobre 2016

Merci MJ 😉

#Migrants #Bienveillance

Http://michalopez77.wordpress.com

Nouveau projet Saint Jean: la voiture au cœur

Article de la Marne d’hier: nous apprenons par la Presse que le projet immobilier le plus important de l’histoire de la commune de Lagny-sur-Marne (850 logements) aurait changé en profondeur, ça fait toujours plaisir… Et ça me rappelle le mécontentement de Monsieur le Maire qui se plaignait lors du dernier Conseil Municipal d’avoir appris le nombre de fichés S sur la ville par la Presse…

saintjean-lamarne

Pour rappel, il y a 4 ans, avant que M. Jean-Paul Michel, Maire de Lagny et nouveau Président de la Communauté d’Agglomération de Marne&Gondoire (CAMG) ne décide de modifier un principe fondateur de ce projet, voici un extrait de l’avis qu’avait rendu fin 2012 l’Autorité Environnementale d’Ile de France à l’époque où le projet avait été pensé et soutenu par l’ancien Président de la CAMG, Michel Chartier:

extrait-avis-saintjean

L’avis intégral ici: avis_de_l_ae_sur_le_projet_de_creation_de_la_zac_saint-jean_a_lagny-sur-marne_-_05_novembre_2012_cle1d1183

Et accessoirement, l’architecte Chemetov à l’origine de la conception du projet serait congédié. Y-a-il une continuité sur ce projet? Quel est le coût de cette rupture de contrat pour la commune?

Chacun jugera librement des modifications concrètes quand elles seront communiquées directement par la Mairie en toute transparence, puisque Monsieur le Maire aime tellement ce mot… Le plus important n’étant pas d’être pour ou contre ces modifications, si elles sont bien réelles, mais qu’il y ait au minimum une réflexion commune, un débat.

Jean-Paul Michel avait soit disant peur d’une chose sur le site Saint Jean avant son élection en 2014; que la ville perde le contrôle au profit de Marne et Gondoire, et que les décisions soient prises sans en référer au Conseil Municipal.

Extrait du débat lors de la campagne 2014 au sujet du site Saint Jean (fin de l’extrait à 12min):

Alors j’ai juste une question: Monsieur le Maire, considérez-vous que la minorité municipale fasse partie du Conseil Municipal ou est-ce là votre façon de considérer l’expression de la démocratie?

Pour finir, l’excuse déjà lamentable au regard de l’aspect démocratique qui consiste à exclure les élus d’opposition de nombreuses réunions car ils seraient contre certains projets ne peut pas s’appliquer ici puisque ce projet a été lancé du temps d’Objectif Lagny.

Alors quelle est l’excuse cette fois?

Pour le plaisir, je vous redonne l’extrait du discours d’investiture du Maire en avril 2014 au sujet de la place laissée à l’opposition:

JPMDémocratie

#SaintJean #Voitures #Environnement #Démocratie

https://michalopez77.wordpress.com

Le Monsieur Bricolage du stationnement

monsieurbricolage

Alors que l’on attendait Monsieur Jean-Paul Michel sur une « reprise en main de l’urbanisme », des grands projets de « parkings surélevés végétalisés » et beaucoup d’autres projets, je pense que l’on peut tous faire un constat au sujet du stationnement à Lagny-sur-Marne: les évolutions proposées à l’heure actuelle sont des « rustines ».

TractTanneurs4

Un petit parking par ci, un autre par là, 30 places ici, 50 places là… N’a-t-on pas la possibilité de réaliser un projet d’envergure pour revoir en profondeur notre problème chronique de stationnement?

N’avez-vous rien d’autre à proposer Monsieur le Maire que ces micro-projets de création, réaménagement ou récupération?:

  • Parking « des commerçants » d’un côté (en face de l’ancien hôpital)
  • Travaux d’aménagement et convention avec l’établissement scolaire privé Saint Laurent pour récupérer des places de leur propre parking
  • Accord trouvé avec la maison des solidarités pour récupérer là encore quelques dizaines de places
  • Création de 29 places payantes en bords de Marne (20 supprimées suite à pétition)
  • Réaménagement d’autres parkings pour augmenter le nombre de places de façon toute relative
  • Modification des places de stationnement payant tout autour du square Paul Tessier qui devient tout sauf « piéton friendly » puisque pour traverser n’importe quelle rue et en particulier avec des enfants, il faut redoubler de vigilance. Un passage piéton serait le minimum attendu ici par exemple #Sécurité: SquarePaulTessier-PassagePiétons (2).jpgUne circulation automobile autour de ce square qui repensée comme elle l’a été en fait beaucoup plus un rond point « d’agrément » à 440000euros plutôt qu’un square.
  • Enfin, la petite cerise sur le gâteau: une rue du chemin de fer soit disant piétonne quand tout le monde est au travail la semaine qui, pour ceux qui fréquentent les aéroports, s’assimile aujourd’hui à une zone de « Kiss and Fly » lorsque les habitants sont là (le matin et le soir). Ce qui en fait une des rues les plus paradoxales quant au partage véhicules/piétons de notre ville

En agrémentant tout ce bricolage de solutions qui ne relèvent plus du bricolage mais du véritable bidouillage avec:

  • Navettes « fantômes » mises en places entre les parkings de périphérie dont on ne sait rien sur les horaires, rotations, et quand est-il de la fréquentation?
  • Création de macarons spécifiques pour les commerçants que le placier doit coller sur les pare-brises des véhicules concernés pour leur donner le droit à stationnement sur un parking à côté du gymnase Thierry Rey
  • Panneaux d’affichage avec plan des ersatz de parkings disséminés sur la ville
  • Malgré la situation, l’association Lagny Commerces tente tout ce qu’elle peut pour compenser ce flou artistique du stationnement en lançant l’opération des Jeunes à vélos pour transporter vos courses du centre ville jusqu’aux véhicules garés dans certains parkings (attention pas tous…) les samedis et dimanches matins.

Tout ceci correspond selon moi à une gestion qui n’a rien de la gestion d’envergure que Monsieur Michel promettait avant son élection.

Je vais vous dire ce qui pour moi serait un vrai plan d’envergure pour le stationnement à Lagny. L’investissement financier peut souvent être conséquent, mais quand on récupère 3Millions d’euros/an en impôts locaux, que l’on va récupérer 4,2Millions d’euros de charge foncière par la construction des nouveaux logements sur la ZAC des Tanneurs, que des financements ou aides sont possibles comme il y en a eu de la part du STIF  (Syndicat des Transports d’Ile de France) pour le parking du cinéma par le passé et enfin que les taux des crédits sont souvent sous les 1%, il y a de quoi être exigeant quant à l’envergure des projets du Maire, non?

Plusieurs possibilités sont envisageables quand on a vraiment une volonté et vision pour sa ville:

  • Rehausser le parking du Cinéma d’un étage (ce projet a déjà été étayé et est tout à fait réaliste),
  • Créer un parking aérien au-dessus du Parking Foch,
  • Exiger la création non pas d’une seule place de parking par logement supplémentaire sur le projet de la ZAC des Tanneurs, mais de 2 places par logement. Ah mais tiens, ce n’était pas une promesse de campagne ça par exemple?

    2placesparking

    Extrait du programme de Jean-Paul Michel en 2014

  • Enfin, le méga-projet qui serait à la hauteur du caractère si unique et enviable de notre centre-ville: Un vrai parking sous-terrain au centre-ville avec un nombre de places conséquent comme 200/300 places minimum. Inenvisageable!? Vraiment? N’avez-vous pas visité certaines villes de banlieue parisienne ou ailleurs disposant de ce genre de parkings? Alors pourquoi pas nous?

Je ne demande qu’une chose: que le Maire ait le même niveau d’exigence financière qu’il impose aux habitants qu’il n’a d’ambition, pas pour lui-même, mais pour notre ville. En avoir pour mon argent, pour notre argent, est ce que j’estime le plus légitime. La démonstration qui nous est faite jusqu’ici pour ce sujet crucial qu’est le stationnement ne me satisfait pas. Et vous?

#Stationnement #Lagny-sur-Marne #Bricolage

https://michalopez77.wordpress.com

 

 

 

Il y a 2 sortes de vers…

2016-10-17-14-41-18

Une discussion que j’ai eu avec un Monsieur aujourd’hui m’a permis d’éclaircir mes pensées. Ce Monsieur en parlant de la politique locale et de la Mairie:

Il y a 2 sortes de vers: ceux qui sont déjà dans la pomme bien au chaud et qui veulent y rester et ceux qui cherchent à y entrer.

Je lui ai répondu ceci:

Je pense être ni l’un ni l’autre. Je suis déjà bien au chaud chez moi. 😉

Je vais vous dire ici ce que je pense de cette politique locale telle qu’elle est pratiquée dans l’immense majorité des villes comme Lagny et ce que sont mes propres convictions.

La politique locale dans sa version pratiquée, et c’est un choix pas une obligation, est un frein. Une espèce d’enclume qui pèse sur nous tous et qui nous fait tous avancer au ralenti. Pourquoi? Parce que la ligne directrice n’est pas la bienveillance désintéressée envers la population, mais des enjeux et un jeu politiques qui nous menottent beaucoup plus qu’ils nous émancipent.

Ce jeu politique nous aveugle,  en floutant l’essentiel et en particulier la valeur essentielle selon moi qui est la bienveillance, ni plus ni moins. Tout le reste n’est qu’un engrenage qui maintient la population dans une passivité bien pratique quand on est au pouvoir. Et oui, il est beaucoup moins évident de se confronter à des opinions divergentes, d’être « challengé » en permanence par les propositions tout comme les contradictions citoyennes.

Je vous ai déjà indiqué le nombre de commissions, réunions, décisions qui ne laissent pas la place à l’opposition… A la limite je ne jette pas la pierre spécifiquement à notre Maire, le même mode de fonctionnement se répète à travers les âges et à travers les villes et villages de notre pays…

Je l’affirme ici avec conviction, et étant moi-même témoin de tout ceci de l’intérieur du système: vous enlevez le jeu politique et les étiquettes de tout ceci en laissant et encourageant beaucoup plus le pouvoir de la population et en particulier du milieu associatif, et la ville dans son ensemble évoluerait beaucoup plus vite et surtout à l’image de ses habitants. 

Ceci étant dit, je souhaite partager avec vous maintenant et sans filtre ce qui me « pousse » et ce qui ne me « pousse » pas pour ma ville de Lagny-sur-marne.

Je n’ai jamais eu et je n’ai toujours aucune envie particulière d’être cette sorte de ver qui est à l’extérieur de la pomme et qui souhaiterait y entrer.

Je ne suis motivé que par une chose: j’ai du temps, certaines capacités de par mon éducation et mes études, et je veux tout simplement être utile à ma ville de mon mieux. J’avais d’ailleurs initialement, avant mon engagement politique, essayé de proposer mon aide (bénévolement) pour éventuellement donner des cours de soutien aux élèves de la commune. Mais la réponse que j’ai eu alors était qu’il n’y avait pas le besoin. Dont acte comme ils disent… 😉 Après réflexion,  je me suis dit que c’est en s’engageant politiquement que l’on peut être le plus utile. Pour ceci aussi malheureusement, j’émets des doutes maintenant que j’ai intégré ce fonctionnement.

La vraie force de cette ville ainsi que ses valeurs résident à l’heure actuelle dans les associations. Elles seulent portent cette bienveillance désintéressée dont je parle.

wp-1475249014646.png

Je suis avec Objectif Lagny, parti sans étiquette, car ses valeurs originelles sont de cet ordre. Le temps et les confrontations ont fait que faire face à des partis politiques nationaux en permanence est un sacré défi de tous les instants qui nécessite un grand soutien de la population. Ce défi a été relevé pendant 19 ans.

Je n’ai rien à perdre, aucune influence à subir ni aucune envie d’influencer qui que ce soit. Ma vie est déjà bien construite, et je ne compte pas en changer. Je m’oppose quand je ne suis pas d’accord, ni plus ni moins, et j’agis pour ma ville autant que je peux le faire et ce, même en étant dans l’opposition. Ce défi là est impressionnant!

Je suis arrivé en 2014 dans la politique locale, et j’aurais 50000 raisons d’en sortir tellement ma volonté d’agir pour la ville doit franchir un nombre incalculable d’obstacles.

Mais une autre amie m’a dit une fois qu’il faut se rappeler pourquoi on est là. Pour moi, il s’agit avant tout d’agir bien sûr, mais en changeant les choses, les règles. Car ces règles sont encore une fois un choix, une décision qu’il appartient à une majorité de prendre ou non. Être à la tête de la ville n’est pas ce que je cherche. Si je dois me retirer après mon mandat d’opposant en 2020 sans demander mon reste parce que j’estime que je n’aurais rien de plus à apporter, alors je me retirerai sans état d’âme.

Ma philosophie de vie a toujours été celle-ci: tant que tu as donné le meilleur de toi-même, tu peux être fier de toi, le résultat importe peu.

#Agir #Convictions #Politique #Lagny-sur-marne

Http://michalopez77.wordpress.com