Nouveaux tarifs de stationnement sur voirie à partir du 1er janvier 2018

Voici la délibération concernant les nouveaux tarifs de stationnement payant qui seront appliqués sur la voirie à Lagny, à compter du 1er janvier 2018:

2017-06-20 20.47.142017-06-20 20.47.352017-06-20 20.47.56

Pour résumer, ce qui changera en 2018 concernant le paiement du stationnement sur voirie:

  • Numéro d’immatriculation enregistré dans l’horodateur
  • 20min gratuites: toujours valables mais ne seront plus renouvelables
  • Jusqu’à 2h incluse:
    1. les tarifs ne changent pas: 2017-06-21 22.31.28
    2. mais renouvellement du stationnement impossible pour un même horodateur
  • 2h15: Tarif de FPS (Forfait Post Stationnement) fixé à 17€
  • 2h30: Tarif de FPS fixé à 35€

Il faut noter que lorsque vous recevrez des invités par exemple, il sera par conséquent bon de leur conseiller de se garer dans les parkings clos plutôt que sur la voirie… 😉

#Stationnement #Tarifs #FPS #Lagny

www.michaellopez77.com

 

 

 

La question à 1500€ !

Tout d’abord, navré de commencer l’année ainsi et en temps normal je ne m’exprimerais pas sur un sujet en cours auprès du Tribunal Administratif, mais compte tenu du comportement ainsi que de toutes les tentatives d’intimidation de Monsieur le Maire#25%, je vais partager une partie de ce que je vis à l’heure actuelle suite à mon interrogation par rapport à l’arrêté du Maire autorisant le stationnement payant sur le quai de la Gourdine.

Premièrement, pour que vous ayez la base d’information nécessaire et chronologique, voici les étapes de ma démarche:

  1. Interrogation en Conseil Municipal de ma part concernant l’arrêté ci-dessousarrete-parkingEn effet, d’après mon analyse, je ne vais pas m’étendre sur celle-ci mais concernant le stationnement payant sur une nouvelle zone, cet arrêté aurait nécessité une délibération en conseil. Que j’ai tort ou raison importait peu, je souhaitais un éclairage. La réponse en conseil fut quelque peu dédaigneuse puisqu’elle consista à me dire « c’est provisoire », ce que j’apparenterais à « laissez-nous tranquille avec vos questions ». Cette notion n’étant selon moi pas suffisante, je continuais mes recherches.
  2. Ainsi après différentes recherches aboutissant à des conclusions convergentes, je suis allé poser la question en sous-préfecture, j’eus alors 2 réponses différentes, oralement, et à très peu de temps d’intervalle par 2 personnes de la sous-préfecture différentes, l’une me donnant raison et l’autre non. Aucune réponse écrite bien sûr… Génial! Que faire avec çà?
  3. Considérant que ces réponses contradictoires n’étaient donc évidemment pas convaincantes et n’ayant aucune réponse par écrit, je n’avais d’autre choix que de solliciter le Tribunal Administratif en leur demandant leur avis. Je cite ma phrase d’introduction de l’argumentation de mon courrier au Tribunal:

    « Nous demandons l’avis du Tribunal Administratif pour non conformité »

Voici pour les étapes de ma démarche.

A partir de là, qu’on soit clair, j’attendais une réponse pour « avis »:

  • Si j’ai raison: annulation de l’arrêté
  • Si j’ai tort: très bien ça s’arrête là, je prends acte et enfin j’aurais eu une réponse.

C’est là où intervient la motivation et la personnalité d’un Maire qui veut 2 choses: faire taire son opposition et au-delà, l’écraser et la détruire.

Du coup, ce qui était une demande de ma part pour avis sur la validité d’un arrêté se transforme en attaque de la part du Maire via ses avocats qui, loin du simple discours d’avocat auquel on peut s’attendre, mais plus proche d’une méthode moyenâgeuse, transforme ce qui aurait pu être une réponse très simple en attaque et ainsi m’accuse et me demande de verser la somme de 1500€ pour 2 raisons:

  • Avoir moi-même fait de multiples recours excessifs auprès du Tribunal Administratif: Pas de chance, c’est mon unique recours depuis les élections.
  • Avoir déjà eu la réponse du Préfet: Pas de chance décidément, je n’en ai eu aucune et ni même une réponse écrite de la sous-préfecture et c’est bien ce qui m’a manqué et a motivé ma demande auprès du TA.

Alors pourquoi tenter d’intimider comme ceci? Ceux qui ont déjà eu des contentieux juridiques type conflits au sein d’une copropriété, ou même parfois avant d’en arriver là, connaissent cette méthode qui consiste à intimider pour faire plier l’autre parti avant même tout jugement.

Vous voulez une autre forme d’intimidation: je cite Monsieur le très respectable Maire qui lors du Conseil municipal du 22 novembre a sorti cette magnifique phrase extraite de l’enregistrement audio à 1h13min27s de mon article ICI:

Michael Lopez, vous voulez prendre la perche?, non? Parce que ce sera la même, ce sera pareil hein! Préparez-vous à ouvrir votre porte-monnaie!

Je tenais à partager avec vous ce qu’est cette politique de l’intérieur, d’un autre âge, un véritable sketch, et au-delà de çà ce qui nous domine, tout un fonctionnement politique qui me dégoûte pour le dire clairement.

Je pourrais du coup me dire que, dans un milieu tel que celui-là, je n’ai rien à faire, que ce n’est pas ma place, que ce milieu est vérolé et qu’on en sortira pas avec des gens comme ce Maire. Le seul problème, c’est que si je me suis impliqué dans cette politique locale, c’est en partie pour faire face à çà et tenter de modifier les méthodes. Si je dois payer les 1500€ pour avoir osé remettre en question un de vos arrêtés Monsieur le Maire, ainsi soit-il!

Et comme le disait le grand philosophe Florent Pagny: « vous n’aurez pas ma liberté de penser ». Un brin d’humour ne fait jamais de mal. 😉

Vos méthodes font peut-être taire beaucoup de monde Monsieur le Maire#25%, parmi politiques, associations, commerçants, ou même « simples » citoyens…ce ne sera pas mon cas, vous êtes tombés sur la mauvaise personne! Et l’omerta que vous essayez d’entretenir auprès de tous ceux qui émettraient ou pourraient émettre des opinions contraires aux vôtres est en train d’imploser.

#Tribunaladministratif #Demandepouravis #Arrêté #Parking

https://michalopez77.wordpress.com

intimidation

 

 

 

 

 

Nouveau projet Saint Jean: la voiture au cœur

Article de la Marne d’hier: nous apprenons par la Presse que le projet immobilier le plus important de l’histoire de la commune de Lagny-sur-Marne (850 logements) aurait changé en profondeur, ça fait toujours plaisir… Et ça me rappelle le mécontentement de Monsieur le Maire qui se plaignait lors du dernier Conseil Municipal d’avoir appris le nombre de fichés S sur la ville par la Presse…

saintjean-lamarne

Pour rappel, il y a 4 ans, avant que M. Jean-Paul Michel, Maire de Lagny et nouveau Président de la Communauté d’Agglomération de Marne&Gondoire (CAMG) ne décide de modifier un principe fondateur de ce projet, voici un extrait de l’avis qu’avait rendu fin 2012 l’Autorité Environnementale d’Ile de France à l’époque où le projet avait été pensé et soutenu par l’ancien Président de la CAMG, Michel Chartier:

extrait-avis-saintjean

L’avis intégral ici: avis_de_l_ae_sur_le_projet_de_creation_de_la_zac_saint-jean_a_lagny-sur-marne_-_05_novembre_2012_cle1d1183

Et accessoirement, l’architecte Chemetov à l’origine de la conception du projet serait congédié. Y-a-il une continuité sur ce projet? Quel est le coût de cette rupture de contrat pour la commune?

Chacun jugera librement des modifications concrètes quand elles seront communiquées directement par la Mairie en toute transparence, puisque Monsieur le Maire aime tellement ce mot… Le plus important n’étant pas d’être pour ou contre ces modifications, si elles sont bien réelles, mais qu’il y ait au minimum une réflexion commune, un débat.

Jean-Paul Michel avait soit disant peur d’une chose sur le site Saint Jean avant son élection en 2014; que la ville perde le contrôle au profit de Marne et Gondoire, et que les décisions soient prises sans en référer au Conseil Municipal.

Extrait du débat lors de la campagne 2014 au sujet du site Saint Jean (fin de l’extrait à 12min):

Alors j’ai juste une question: Monsieur le Maire, considérez-vous que la minorité municipale fasse partie du Conseil Municipal ou est-ce là votre façon de considérer l’expression de la démocratie?

Pour finir, l’excuse déjà lamentable au regard de l’aspect démocratique qui consiste à exclure les élus d’opposition de nombreuses réunions car ils seraient contre certains projets ne peut pas s’appliquer ici puisque ce projet a été lancé du temps d’Objectif Lagny.

Alors quelle est l’excuse cette fois?

Pour le plaisir, je vous redonne l’extrait du discours d’investiture du Maire en avril 2014 au sujet de la place laissée à l’opposition:

JPMDémocratie

#SaintJean #Voitures #Environnement #Démocratie

https://michalopez77.wordpress.com

Le Monsieur Bricolage du stationnement

monsieurbricolage

Alors que l’on attendait Monsieur Jean-Paul Michel sur une « reprise en main de l’urbanisme », des grands projets de « parkings surélevés végétalisés » et beaucoup d’autres projets, je pense que l’on peut tous faire un constat au sujet du stationnement à Lagny-sur-Marne: les évolutions proposées à l’heure actuelle sont des « rustines ».

TractTanneurs4

Un petit parking par ci, un autre par là, 30 places ici, 50 places là… N’a-t-on pas la possibilité de réaliser un projet d’envergure pour revoir en profondeur notre problème chronique de stationnement?

N’avez-vous rien d’autre à proposer Monsieur le Maire que ces micro-projets de création, réaménagement ou récupération?:

  • Parking « des commerçants » d’un côté (en face de l’ancien hôpital)
  • Travaux d’aménagement et convention avec l’établissement scolaire privé Saint Laurent pour récupérer des places de leur propre parking
  • Accord trouvé avec la maison des solidarités pour récupérer là encore quelques dizaines de places
  • Création de 29 places payantes en bords de Marne (20 supprimées suite à pétition)
  • Réaménagement d’autres parkings pour augmenter le nombre de places de façon toute relative
  • Modification des places de stationnement payant tout autour du square Paul Tessier qui devient tout sauf « piéton friendly » puisque pour traverser n’importe quelle rue et en particulier avec des enfants, il faut redoubler de vigilance. Un passage piéton serait le minimum attendu ici par exemple #Sécurité: SquarePaulTessier-PassagePiétons (2).jpgUne circulation automobile autour de ce square qui repensée comme elle l’a été en fait beaucoup plus un rond point « d’agrément » à 440000euros plutôt qu’un square.
  • Enfin, la petite cerise sur le gâteau: une rue du chemin de fer soit disant piétonne quand tout le monde est au travail la semaine qui, pour ceux qui fréquentent les aéroports, s’assimile aujourd’hui à une zone de « Kiss and Fly » lorsque les habitants sont là (le matin et le soir). Ce qui en fait une des rues les plus paradoxales quant au partage véhicules/piétons de notre ville

En agrémentant tout ce bricolage de solutions qui ne relèvent plus du bricolage mais du véritable bidouillage avec:

  • Navettes « fantômes » mises en places entre les parkings de périphérie dont on ne sait rien sur les horaires, rotations, et quand est-il de la fréquentation?
  • Création de macarons spécifiques pour les commerçants que le placier doit coller sur les pare-brises des véhicules concernés pour leur donner le droit à stationnement sur un parking à côté du gymnase Thierry Rey
  • Panneaux d’affichage avec plan des ersatz de parkings disséminés sur la ville
  • Malgré la situation, l’association Lagny Commerces tente tout ce qu’elle peut pour compenser ce flou artistique du stationnement en lançant l’opération des Jeunes à vélos pour transporter vos courses du centre ville jusqu’aux véhicules garés dans certains parkings (attention pas tous…) les samedis et dimanches matins.

Tout ceci correspond selon moi à une gestion qui n’a rien de la gestion d’envergure que Monsieur Michel promettait avant son élection.

Je vais vous dire ce qui pour moi serait un vrai plan d’envergure pour le stationnement à Lagny. L’investissement financier peut souvent être conséquent, mais quand on récupère 3Millions d’euros/an en impôts locaux, que l’on va récupérer 4,2Millions d’euros de charge foncière par la construction des nouveaux logements sur la ZAC des Tanneurs, que des financements ou aides sont possibles comme il y en a eu de la part du STIF  (Syndicat des Transports d’Ile de France) pour le parking du cinéma par le passé et enfin que les taux des crédits sont souvent sous les 1%, il y a de quoi être exigeant quant à l’envergure des projets du Maire, non?

Plusieurs possibilités sont envisageables quand on a vraiment une volonté et vision pour sa ville:

  • Rehausser le parking du Cinéma d’un étage (ce projet a déjà été étayé et est tout à fait réaliste),
  • Créer un parking aérien au-dessus du Parking Foch,
  • Exiger la création non pas d’une seule place de parking par logement supplémentaire sur le projet de la ZAC des Tanneurs, mais de 2 places par logement. Ah mais tiens, ce n’était pas une promesse de campagne ça par exemple?

    2placesparking

    Extrait du programme de Jean-Paul Michel en 2014

  • Enfin, le méga-projet qui serait à la hauteur du caractère si unique et enviable de notre centre-ville: Un vrai parking sous-terrain au centre-ville avec un nombre de places conséquent comme 200/300 places minimum. Inenvisageable!? Vraiment? N’avez-vous pas visité certaines villes de banlieue parisienne ou ailleurs disposant de ce genre de parkings? Alors pourquoi pas nous?

Je ne demande qu’une chose: que le Maire ait le même niveau d’exigence financière qu’il impose aux habitants qu’il n’a d’ambition, pas pour lui-même, mais pour notre ville. En avoir pour mon argent, pour notre argent, est ce que j’estime le plus légitime. La démonstration qui nous est faite jusqu’ici pour ce sujet crucial qu’est le stationnement ne me satisfait pas. Et vous?

#Stationnement #Lagny-sur-Marne #Bricolage

https://michalopez77.wordpress.com

 

 

 

Parking des bords de Marne, du temporaire qui dure

20161004_123310

Aujourd’hui mercredi 5 octobre, alors que l’engagement de la Mairie était de libérer ce lieu de non-sens le week-end du 17 septembre, les 20 places de parking payant tout le long du quai de la Gourdine sont toujours ouvertes au stationnement.

Alors pourquoi? Le « contrat » qui faisait déjà gronder la population en général et moi en particulier était de libérer ces 20 places lorsque les nouvelles places autour du square étaient créées. Visiblement les causes n’ont pas eu les conséquences attendues.

Est-il si compliqué pour Monsieur le Maire de comprendre que les habitants tiennent beaucoup plus à leurs bords de Marne qu’à ces 20 places?

#Stationnement #BordsdeMarne #Engagement

Http://michalopez77.wordpress.com