Lieu de culte partagé, une vraie solution vers un lieu digne pour les musulmans

Cela fait maintenant 2 ans que ça dure, que les musulmans de Lagny-sur-marne n’ont plus de lieu de culte dans leur ville et se retrouvent à faire un choix qui ne nous parait pas être ce que l’on peut espérer de mieux quand on a le respect de la personne, quelle que soit sa religion. Ce choix est le suivant:

  1. Prier chez soi.
  2. Prier dans la rue.
  3. Partir prier ailleurs.

Cette situation nous parait indigne et nous souhaitons proposer une approche différente et en accord avec les exigences récentes de l’Etat. En effet, l’Etat nous demande un exercice du culte musulman dans un lieu partagé, alors « Ainsi soit-il ».

Pour illustrer notre propos, cet extrait se révèle extrêmement positif et en ligne parfaite avec ce que nous proposons pour permettre:

  • d’obtenir un lieu digne en urgence,
  • d’apaiser une situation de plus en plus tendue,
  • de créer ou renforcer le lien entre les religions,
  • d’être en accord avec les exigences institutionnelles.

Article complet du Parisien relatif à cette initiative ici: http://www.leparisien.fr/paris-75015/paris-le-cure-accueille-les-musulmans-en-panne-de-salle-de-priere-03-09-2017-7232325.php

Et vous trouverez ici un article du Figaro présentant notamment l’avis positif du grand recteur de la mosquée de Paris Monsieur Dalil Boubakeur: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/15/01016-20150615ARTFIG00237-ces-projets-de-lieux-de-culte-partages.php

En l’occurrence à Lagny existent au moins 3 lieux de culte autres que l’ancienne mosquée (pardon pour ceux qui ne seraient pas cités ici):

Une Eglise protestante unie située ici:

Une Eglise évangélique baptiste située ici:

Et bien sûr la paroisse Notre Dame des Ardents ici:

Nous souhaitons donc que soient réunis les représentants de ces différents cultes, et tous les acteurs de la commune (majorité et oppositions, forces de l’ordre, représentant de l’Etat, …) afin que nous puissions discuter avec tous de manière apaisée et permettre d’envisager une solution de ce type. Il ne s’agit pas d’imposer à un autre culte existant quoi que ce soit, mais de favoriser les conditions d’une discussion transparente et d’entrevoir les différentes exigences qu’il faudrait réunir pour permettre ce partage de lieu en fonction des horaires d’utilisation. Conditions qui pourraient être la présence d’un représentant des institutions pour s’assurer de la bonne tenue des prières, prières qui pourraient devoir être faites exclusivement en français, ou encore limitation du nombre de prières pour un partage le moins impactant possible pour le culte disposant déjà de son propre lieu…

Pour ce dernier aspect du nombre de prières et contrairement à ce que certains peuvent penser ou laisser penser jusqu’ici, les musulmans ont déjà manifesté certaines concessions qu’ils sont prêts à faire comme ce que reprenait le journal La Marne il y a quelque temps ici:

wp-1488461311887.jpg

Alors Monsieur le Maire, n’y a-t-il vraiment aucune solution envisageable? Et pourquoi n’avons nous eu aucune réponse depuis tout ce temps à notre proposition initiale en conseil municipal?

Avons-nous tout tenté pour que cette situation humainement indigne cesse dans les meilleurs délais?

Ne sommes-nous pas capables d’innover, de sortir de la pratique politique minimaliste qui consiste à sans cesse renvoyer la balle à un autre responsable?

Il serait grand temps, avant que ces tensions qui règnent sur notre commune ne deviennent réellement explosives…

#Lieudecultepartagé #Prièresderue #Lagnysurmarne

www.lagnyalternative.com

Prières de rue: Pas de solution?

Fatigué de constater sans cesse des contradictions entre ce que le Maire nous dit et la réalité, je découvre hier une information contradictoire.

Mardi soir, en Conseil Municipal, ce que nous avions appris par les médias au sujet de la seule proposition du Ministre de l’Intérieur pour donner la possibilité aux musulmans de retrouver un lieu de culte se résumait ainsi:

Ce que l’Etat nous propose, c’est d’utiliser un lieu commun à partager entre différents cultes (multicultuel), ou à partager avec d’autres activités culturelles.

Analyse de Monsieur le Maire:

Cette solution est irréalisable, les musulmans prient 5 fois par jour!

OK, on veut bien entendre que compte tenu du nombre d’occurences, il est sûrement très compliqué d’organiser un partage de locaux avec d’autres associations cultuelles ou culturelles.

Mais visiblement, l’analyse rendue publique par la Mairie ne fait pas état d’un détail qui a finalement beaucoup d’importance et que nous avons découvert dans un article de la Marne de mercredi: wp-1488461311887.jpg

Les membres de l’association actuelle des musulmans de Lagny sont donc prêts à faire des efforts pour se mettre en conformité avec les exigences du Ministre de l’Intérieur et faciliter les choses pour ce partage éventuel de lieu avec d’autres associations.

Alors pourquoi ne pas l’évoquer avec la population et/ou avec l’ensemble des élu(e)s?

Le Maire vous répondra sûrement qu’il n’en savait rien. Mais est-ce vraiment crédible si la municipalité cherche par tous les moyens une solution pour les musulmans? Ce « problème » des prières en trop grand nombre 5fois/jour n’aurait pas été discuté afin que les musulmans acceptent éventuellement d’en faire moins pour trouver un lieu à partager? Difficile à croire, vous en conviendrez…

Mais alors quelles sont les véritables intentions?

solutionrouxel

#Prièresderue #Mosquée #Partage

https://michalopez77.wordpress.com