Journal municipal, contrôle anormal de la tribune d’opposition

Il y a certaines fois où l’on préfèrerait n’avoir rien vu…

Comme à chaque fois la majorité et l’opposition ont la possibilité de rédiger ce que l’on appelle une tribune, celle-ci figurant à la fin du journal municipal le Lagny-sur-Marne Magazine. 

Cette tribune laisse une place (pas illimitée bien sûr) à l’expression de l’opposition. Un nombre de caractères précis est défini par le Conseil municipal et correspond à Lagny à 1600 signes. Chaque tribune est souvent l’occasion pour la majorité de répondre à un discours de l’opposition. En effet, alors que l’opposition doit envoyer son texte environ 3 à 4 semaines avant parution, la majorité peut se permettre un délai plus court, ce qui lui permet d’analyser la tribune de l’opposition et de réagir. Sur des sujets politiques classiques, il est entendu qu’une certaine forme d’opposition arguments/contre-arguments (même si limités) parait logique.

Ce que vous pouvez lire dans le tout dernier Lagny Magazine n°21 de juillet-août va bien au-delà de ce qu’on peut imaginer comme forme de mesquinerie et de ridicule sur un sujet aussi léger qu’un simple souhait de « Bonnes vacances à tous ». En effet, je vous invite à lire les tribunes ci-dessous.

Alors que notre tribune est celle-ci:

TribuneOpposition

La tribune de la majorité est celle-là:

TribuneMajorité

Monsieur le Maire arrive même à faire une petite polémique sur un sujet si basique! Une communication qui dans l’intention donne le message: « Nous la majorité nous pensons aux services! ».

Ceci n’était que pour vous montrer que quels que soient les propos de l’opposition, Monsieur le Maire sera toujours là pour les dénigrer coûte que coûte.

C’était pour le fond!

Maintenant passons à la forme de cette communication, et là je rigole beaucoup moins!

Comme je vous l’ai expliqué, l’idée de cette tribune de la majorité et l’axe de communication qui va avec, c’est:

  1. L’opposition dit: « Bonnes vacances à TOUS! »
  2. Moi Maire, je vais attaquer sur le terme « TOUS« , pour expliquer que ce ne sont pas les vacances pour tout le monde.

Pour ce faire, le maire met en gras dans son titre: « L’ETE, LA VILLE NE S’ARRETE PAS! » (là il fait ce qu’il veut)

et par comparaison, se permet de modifier la typographie de notre titre d’opposition en mettant en gras: « BONNES VACANCES A TOUS ».

Notre tribune envoyée le 12 juin par mail ne comporte absolument pas de mots en gras après vérification comme vous pouvez le voir ici:

Tribuneenvoyée

Donc conclusion, pour faire sa communication, le Maire a modifié la typographie du texte de l’opposition, ce qui est de nature à influencer la lecture par l’importance que l’on donne à certains mots. A ce compte là, je prends la tribune et je souligne, j’entoure, je mets en gras, ou que sais-je encore, toutes les parties que je veux.

Vous voyez où je veux en venir?…

Par aveuglement et mesquinerie systématique de notre cher Maire, il vient de franchir allègrement une ligne réglementaire, et je dirais même élémentaire du règlement intérieur ici:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais au-delà du seul règlement intérieur, le respect légal des droits de l’opposition qui lui donne obligation de non contrôle comme une modification de toute forme que ce soit d’une tribune d’un groupe d’opposition.

Jurisprudence du Conseil d’Etat dans un arrêt du 7 mai 2012 (« Election cantonale de Saint Cloud):

Jurisprudence1

Nous sommes 5 élus d’opposition à demander:

  1. à ce que l’espace d’expression de l’opposition dans le Lagny Magazine ne soit pas seulement réservé, mais sanctuarisé!
  2. à ce qu’un rappel à l’ordre soit fait par la Sous-Préfecture auprès de la Mairie.

Un email vient d’être envoyé en ce sens en sous-préfecture avec copie au Maire.

#Tribune #Modifiée #Opposition #Droits #Respect

www.michaellopez77.com

 

 

 

 

 

 

 

Mon blog change de nom: www.michaellopez77.com

http://www.michaellopez77.com

Bonjour tout le monde, ayant le plaisir de constater que vous êtes de plus en plus nombreux à suivre mon blog, j’ai choisi de simplifier les choses et d’officialiser un peu plus ce blog en lui faisant un petit lifting. J’ai donc modifié le nom de domaine qui est maintenant plus simple www.michaellopez77.com, afin de faciliter l’accès et de vous proposer tout type de fichiers audio et vidéo qui seront directement intégrés dans mes prochains articles.

N’hésitez pas à venir laisser un commentaire directement dans le ou les articles qui vous intéressent ou même en me contactant directement par le formulaire de contact intégré en haut de la page d’accueil. N’étant pas un professionnel de la communication (même si je fais de mon mieux), je suis preneur de toute idée pour améliorer ce blog.


Pour vous abonner afin de recevoir un email lorsqu’un article est publié, ça se passe dans la partie droite de la page d’accueil en renseignant votre nom et adresse email.
J’espère que ce mode de communication modernisé vous donnera envie en vous offrant l’accès à de l’information locale et en partageant les opinions.
Tous les avis contraires à certaines opinions exprimées dans mes articles sont les bienvenues. Il n’y a qu’en partageant des opinions différentes que l’on évolue ensemble. 


Venez faire un tour sur mon blog! Mes derniers articles concernent les orientations budgétaires et les prières de rue…

(Remerciements à Marie et Emilie pour les conseils)

#Blog #Changementdenom #Lagny-sur-Marne #MichaelLopez

http://michaellopez77.com

Finances communales à Lagny: 2 visions s’opposent

Comme l’a parfaitement écrit la journaliste de la Marne dans la dernière édition de mercredi 8 février 2017, il y a à Lagny-sur-Marne au moins

« deux visions de la fiscalité »!

Il se peut que je bouscule ici les idées reçues sur la fiscalité et la santé financière d’une commune, mais j’assume.

Premièrement la vision du Maire sur la santé financière de la commune:

  1. La commune se résume à la Mairie et il s’agit donc de baisser la dette de la Mairie de manière drastique en reportant l’intégralité de cette baisse sur les habitants: +25% maintenus. Oups! Pardon, -1% qui deviennent -0,6% après la hausse de l’Etat…
  2. Ne pas faire d’emprunts: au lieu de faire certains emprunts modérés à taux historiquement bas pour investir et ainsi d’équilibrer la hauteur de la fiscalité avec le recours à l’emprunt; le Maire n’emprunte rien aux banques et emprunte tout aux habitants.
  3. Avoir une capacité d’autofinancement plus conséquente surtout avec la baisse des dotations de l’Etat: Ah là on est d’accord! A condition qu’elle soit bien ajustée, raisonnable en comparaison du coût de l’emprunt.
  4. Avoir une bonne capacité d’investissement. Là encore on est d’accord! (si si c’est possible), à condition qu’elle ne repose pas indirectement sur la marge de manœuvre créée par la fiscalité.

financesmairie

Ma propre vision de la santé financière de notre commune:

  1. Premièrement vous remarquerez qu’à aucun moment le Maire ne tient compte du paramètre essentiel, puisque sans lui la commune est morte: l’habitant! Que vaut la santé financière de la commune si la santé financière de ses habitants est en berne?
  2. Gestion des emprunts: contrairement à celle du Maire, ce n’est pas tout ou rien, il s’agit d’avoir une gestion fine du recours à l’emprunt en fonction de 3 paramètres:
    • Des taux d’emprunt bien sûr: c’est ainsi que suite à notre intervention, la ville a renégocié certains emprunts par exemple. Profitons, afin d’investir, des taux autour de 1% proposés à l’heure actuelle plutôt que d’attendre qu’ils soient revenus à 4 ou 5%, voire plus…
    • Faire la balance entre hauteur d’emprunt et fiscalité: il y a ce qui est raisonnable et ce qui est inacceptable (25%!!). Pour ceci je souhaite vous rappeler ce tableau que j’avais réalisé classant les évolutions d’impôts locaux des 22 plus grandes villes de Seine&Marne en 20152015-12-25 18.58.06Notre commune de Lagny-sur-Marne se situait donc en 2015 en première position pour la hausse d’impôts en Seine&Marne et de loin, ceci alors que sa dette par habitant bien que dans la tranche haute, n’avait rien de totalement démesurée en comparaison de certains voisins comme Bussy-Saint-Georges, Melun, ou encore Ozoir-la-Ferrière. Je vous conseille aussi de voir cet article assez complet sur les villes de + de 20000 habitants les plus endettées de France en 2016: http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1169776-villes-les-plus-endettees/. Compte tenu de la vitesse de la baisse de la dette engagée, d’ici peu (vers 2019) nous nous retrouverons parmi les villes qui ont la dette/habitant la plus faible et pourtant avec une fiscalité très élevée. Est-ce vraiment ce que l’on veut?
    • Avoir une capacité d’autofinancement suffisante mais pas disproportionnée si on ne fait pas d’emprunts, tout comme la gestion financière d’un foyer raisonnable.
  3. La gestion des finances communales est un investissement sur l’avenir. Et investir financièrement sur l’avenir de notre commune, c’est avant tout permettre aux habitants de bien vivre financièrement eux-mêmes pour qu’ils puissent investir à Lagny.

Pour résumer, je préfère personnellement investir sur la capacité de l’habitant à venir consommer dans les commerces de proximité, pour les propriétaires, la capacité d’entretenir leurs biens et faire ravaler leur façade par exemple, donner envie aux gens de s’installer sur Lagny avec leurs familles et à l’inverse faire le maximum pour que les habitants n’aient pas envie ou l’obligation financière d’aller s’installer ailleurs*. Le retour sur investissement sera à mon sens bien plus grand et bien plus valable ainsi.

*Sur ce dernier point, pas plus tard qu’hier, j’ai croisé une bonne amie à moi qui est âgée d’un peu moins de 30ans et est locataire avec son conjoint à Lagny. Elle vient de m’apprendre que leur couple commençait à chercher ailleurs pour acheter. Trop de contraintes financières à Lagny.

Bref, nous avons effectivement 2 visions de la fiscalité et même au delà de la gestion des finances communales qui s’opposent avec Monsieur le Maire:

je préfère qu’il y ait de la vie à Lagny, plutôt que les caisses soient pleines (et celles des habitants vides) et que la ville meurt à petit feu.

#Finances #Fiscalité #Emprunts #Opposition

https://michalopez77.wordpress.com

 

 

 

 

 

Vente boutique OrlyParc: explication d’un vote

Dans cet article, je tiens à clarifier certaines choses sur notre vote au dernier conseil du 20 septembre.

Pour rappel, voici ce qui a été dit lors de l’avant dernier Conseil municipal du 30 juin 2016: (Extrait du PV dont l’intégralité figure ici)

vente-boutique1vente-boutique2vente-boutique3vente-boutique4vente-boutique5

Ceci, c’était donc le 30 juin, et bien lors du dernier conseil du 20 septembre, on nous a annoncé la vente du bien. Un peu surpris par la rapidité de cette décision et encore une fois pas du tout mis dans la boucle de décision pour le choix du type de commerce comme l’a dit très justement mon collègue Jacques-Edouard Grée lors du dernier conseil.

C’est ainsi que la ville abandonne toute maitrise sur ce local. Néanmoins, compte tenu du fait que cette décision soit en partie venue du conseil citoyen, nous avons fait évolué notre choix et nous sommes abstenus. Car, même s’il est évident que nous souhaitons bonne chance à ces nouveaux commerçants qui s’installent et qui, on l’espère, satisferont les habitants; nous sommes inquiets du futur de ce local en cas de changement de propriétaire futur.

De plus, ma position personnelle ce coup-ci, c’est que la ville doit beaucoup plus être engagée directement pour le commerce en mettant les moyens pour préempter et garder la propriété de locaux commerciaux sur des emplacements stratégiques. Nous en avons les moyens, mais nous n’utilisons pas assez ce levier pour faire de nos commerces réellement ce que nos habitants et visiteurs en veulent. Le Maire pense que ce n’est pas forcément le rôle de la ville, notamment comme il l’exprime dans sa réponse reprise plus haut dans l’extrait du Procès Verbal:

Monsieur le Maire s’interroge sur le rôle de la ville à posséder des commerces ou des fonds de commerces

Et bien quant à moi, je pense que c’est son rôle! C’est même l’un des premiers rôles si elle veut faire rayonner ses commerces et se donner le maximum de chance que ceux-ci ne périclitent pas. Pour que sa ville soit une source de réussite commerciale et donc directement aussi d’emploi. (Comme je l’ai exposé dans mon dernier article ici, je crois qu’on a bien besoin de cette réussite pour l’emploi justement.)

Et l’exemple de la ville de Houdan (78) était aussi intéressant à ce niveau: https://michalopez77.wordpress.com/2016/06/14/houdan-une-ville…ge-ses-commerces/

Conclusion: pour ce local dit « la boutique » sur cette place d’Orly Parc que je considère aussi importante que le centre ville pour les habitants de son quartier, j’aurais mis la condition première d’une non cession. A cette condition elle-seule, j’aurais écouté tous les projets souhaités par la population et ensuite proposés par des commerçants intéressés (quitte à ce que cela prenne un peu plus que les 2mois de congés qui ont suffi à cette décision). La décision aurait été prise sur cette base.

Mais je le répète, nous souhaitons bien évidemment beaucoup de succès à ce nouveau commerce de Tacos.

#Venteboutique #OrlyParc #Vote #Lagny-sur-marne #Opposition

https://michalopez77.wordpress.com

 

 

Lagny, c’est 9,58% de chômage en 2015

chomage-lagny

Extrait de La Marne du 21 septembre 2016

Visualisant ce chiffre ainsi que ce classement, j’ai l’amer souvenir de notre service emploi à Lagny que MonsieurleMaire25% a décidé de fermer le 30 avril 2015.

L’article du parisien reprenant cette fermeture ici

Espérons que la Zone d’Activité Economique de Saint-Thibault-des-vignes, par son évolution actuelle et future, participe positivement pour que Lagny ne figure plus en queue de ce classement avec sa voisine Saint-Thibault…

#Chômage #ZAE #Lagny-sur-marne #LaMarne #LeParisien #Blog

https://michalopez77.wordpress.com