Scolaire/Périscolaire, 2 niveaux de sécurité différents

Depuis plusieurs années maintenant nous sommes malheureusement en situation de Vigipirate renforcé alerte attentat, et nos écoles sont ainsi protégées en conséquence avec une des mesures phares à Lagny qui est le fait que les parents ne puissent plus pénétrer dans certaines de nos écoles, selon la configuration.

Cette décision, de la responsabilité de l’Education nationale sur le temps scolaire, était jusqu’ici appliquée à l’identique sur le temps périscolaire (avant et après le temps scolaire et pour les pauses méridiennes), temps de la responsabilité de la ville ce coup-ci.

Or, pour la Toussaint, nous avons reçu ce document:

2017-11-08 17.18.18.jpg

 

Ainsi, depuis la rentrée du 6 novembre, nous assistons à une situation plutôt cocasse ou:

  • aux entrées de 8h30 et sorties de 16h30, l’école et les enfants qui sont dans ses locaux sont protégés d’une certaine façon (pas de parents dans l’enceinte de l’école)
  • avant 8h30 et après 16h30, pour la garderie, les enfants sont moins protégés puisque l’enceinte de l’école est ouverte avec portail laissé ouvert sans filtrage à toute personne quelle qu’elle soit.

Maintenant, la raison invoquée de cette baisse du niveau de sécurité de l’école et des personnes enfants et adultes s’y trouvant sur le temps périscolaire, car il s’agit bien de çà, est celle-ci (extrait):

2017-11-08 09.53.13.jpg

Ceci s’avère compréhensible mais discutable d’un point de vue de la cohérence (encore) étant donné que:

  1. des attroupements ou « regroupements massifs » devant les portails ont plutôt lieu justement aux heures d’entrées et de sorties principales soit 8h30 et 16h30. La garderie (matin et soir), ce sont des parents qui arrivent et partent au compte-goutte pour leurs enfants. Alors même si attente et donc regroupement il y a, il est moins « massif » qu’aux heures nominales, 
  2. de la même manière l’absence de communication est un paramètre non négligeable, mais c’est justement parce que les parents arrivent et repartent au compte-goutte que la communication peut se faire plus facilement avec les équipes d’animation (animateurs ou référent) qu’avec les enseignants, enseignants pour lesquels les RDV sont largement à privilégier pour aborder tout type de sujet.

ConclusionNous perdons une cohérence de sécurité entre scolaire et périscolaire. Une commune doit-elle protéger une école et les enfants qui s’y trouvent différemment de ce qui est pratiqué par l’Education Nationale lorsqu’elle en a la responsabilité? Du coup, les 2 dernières questions que l’on peut se poser, c’est

  1. qu’est-ce qui a réellement motivé cette baisse du niveau de protection pratiqué par la Mairie? Nous avons notre petite idée compte tenu des derniers retours des conseils d’école…,
  2. alors que pour des kermesses, le préfet demande un filtrage et des mesures de sécurité plutôt poussées aux entrées des écoles, cette modification du niveau de protection appliqué par Monsieur le Maire est-elle validée/validable par le préfet? Nous en doutons forcément compte tenu des mesures de sécurité annoncées à maintenir dans les écoles pour cette année encore.

Venir chercher ses enfants en garderie à 19h avec un portail grand ouvert et personne à l’entrée, permettant ainsi à toute personne d’accéder jusqu’à la salle où se trouvent les enfants ne nous enchante guère compte tenu de la situation de sécurité générale actuelle, et vous?

#Sécurité #Ecoles #Vigipirate #Lagnysurmarne

www.lagnyalternative.com

 

Un accès au Pôle musique plutôt compliqué

Je ne sais pas si vous avez déjà emprunté ce passage piéton ci-dessous, reliant le parking Foch au Pôle musique…,

mais si vous l’avez déjà emprunté, seul ou en accompagnant des enfants, vous avez sûrement dû remarqué la difficulté de traverser cette rue au coin de l’avenue général Leclerc et de la rue Jacques Lepaire.

En effet, entre la problématique synchronisation des feux due au multi-croisement, l’étroitesse du terre-plein central et la circulation plutôt dense à cet entrée du cœur de ville, il faut souvent faire preuve d’un peu de courage pour traverser.

 

Je me suis dit qu’on pouvait améliorer la situation pour faciliter et surtout sécuriser la traversée des piétons à cet endroit particulier. Les boutons poussoirs qui sont installés ne fonctionnent pas de manière adaptée pour assurer cette mission.

wp-1489682303946.jpg

Du coup, j’ai pensé que la solution était peut-être d’installer de nouveaux boutons poussoirs qui permettent de shunter totalement les feux tricolores véhicules afin de prioriser absolument les piétons et ce pour toute la traversée.

J’ai donc téléphoné (il y a 2 semaines environ) à Monsieur Jahier, l’adjoint à la voirie et aux travaux qui a été réceptif (et je l’en remercie) et m’a assuré qu’il se saisissait de cette proposition pour vérifier ce qu’il était faisable de faire auprès du département.

Voilà, j’espère que ceci aboutira. D’ores et déjà, je remercie Monsieur Jahier qui a toujours fait preuve de pragmatisme et d’écoute depuis le début de ce mandat.

#Sécurité #Piétons #Proposition

www.michaellopez77.com

 

 

Le Monsieur Bricolage du stationnement

monsieurbricolage

Alors que l’on attendait Monsieur Jean-Paul Michel sur une « reprise en main de l’urbanisme », des grands projets de « parkings surélevés végétalisés » et beaucoup d’autres projets, je pense que l’on peut tous faire un constat au sujet du stationnement à Lagny-sur-Marne: les évolutions proposées à l’heure actuelle sont des « rustines ».

TractTanneurs4

Un petit parking par ci, un autre par là, 30 places ici, 50 places là… N’a-t-on pas la possibilité de réaliser un projet d’envergure pour revoir en profondeur notre problème chronique de stationnement?

N’avez-vous rien d’autre à proposer Monsieur le Maire que ces micro-projets de création, réaménagement ou récupération?:

  • Parking « des commerçants » d’un côté (en face de l’ancien hôpital)
  • Travaux d’aménagement et convention avec l’établissement scolaire privé Saint Laurent pour récupérer des places de leur propre parking
  • Accord trouvé avec la maison des solidarités pour récupérer là encore quelques dizaines de places
  • Création de 29 places payantes en bords de Marne (20 supprimées suite à pétition)
  • Réaménagement d’autres parkings pour augmenter le nombre de places de façon toute relative
  • Modification des places de stationnement payant tout autour du square Paul Tessier qui devient tout sauf « piéton friendly » puisque pour traverser n’importe quelle rue et en particulier avec des enfants, il faut redoubler de vigilance. Un passage piéton serait le minimum attendu ici par exemple #Sécurité: SquarePaulTessier-PassagePiétons (2).jpgUne circulation automobile autour de ce square qui repensée comme elle l’a été en fait beaucoup plus un rond point « d’agrément » à 440000euros plutôt qu’un square.
  • Enfin, la petite cerise sur le gâteau: une rue du chemin de fer soit disant piétonne quand tout le monde est au travail la semaine qui, pour ceux qui fréquentent les aéroports, s’assimile aujourd’hui à une zone de « Kiss and Fly » lorsque les habitants sont là (le matin et le soir). Ce qui en fait une des rues les plus paradoxales quant au partage véhicules/piétons de notre ville

En agrémentant tout ce bricolage de solutions qui ne relèvent plus du bricolage mais du véritable bidouillage avec:

  • Navettes « fantômes » mises en places entre les parkings de périphérie dont on ne sait rien sur les horaires, rotations, et quand est-il de la fréquentation?
  • Création de macarons spécifiques pour les commerçants que le placier doit coller sur les pare-brises des véhicules concernés pour leur donner le droit à stationnement sur un parking à côté du gymnase Thierry Rey
  • Panneaux d’affichage avec plan des ersatz de parkings disséminés sur la ville
  • Malgré la situation, l’association Lagny Commerces tente tout ce qu’elle peut pour compenser ce flou artistique du stationnement en lançant l’opération des Jeunes à vélos pour transporter vos courses du centre ville jusqu’aux véhicules garés dans certains parkings (attention pas tous…) les samedis et dimanches matins.

Tout ceci correspond selon moi à une gestion qui n’a rien de la gestion d’envergure que Monsieur Michel promettait avant son élection.

Je vais vous dire ce qui pour moi serait un vrai plan d’envergure pour le stationnement à Lagny. L’investissement financier peut souvent être conséquent, mais quand on récupère 3Millions d’euros/an en impôts locaux, que l’on va récupérer 4,2Millions d’euros de charge foncière par la construction des nouveaux logements sur la ZAC des Tanneurs, que des financements ou aides sont possibles comme il y en a eu de la part du STIF  (Syndicat des Transports d’Ile de France) pour le parking du cinéma par le passé et enfin que les taux des crédits sont souvent sous les 1%, il y a de quoi être exigeant quant à l’envergure des projets du Maire, non?

Plusieurs possibilités sont envisageables quand on a vraiment une volonté et vision pour sa ville:

  • Rehausser le parking du Cinéma d’un étage (ce projet a déjà été étayé et est tout à fait réaliste),
  • Créer un parking aérien au-dessus du Parking Foch,
  • Exiger la création non pas d’une seule place de parking par logement supplémentaire sur le projet de la ZAC des Tanneurs, mais de 2 places par logement. Ah mais tiens, ce n’était pas une promesse de campagne ça par exemple?

    2placesparking

    Extrait du programme de Jean-Paul Michel en 2014

  • Enfin, le méga-projet qui serait à la hauteur du caractère si unique et enviable de notre centre-ville: Un vrai parking sous-terrain au centre-ville avec un nombre de places conséquent comme 200/300 places minimum. Inenvisageable!? Vraiment? N’avez-vous pas visité certaines villes de banlieue parisienne ou ailleurs disposant de ce genre de parkings? Alors pourquoi pas nous?

Je ne demande qu’une chose: que le Maire ait le même niveau d’exigence financière qu’il impose aux habitants qu’il n’a d’ambition, pas pour lui-même, mais pour notre ville. En avoir pour mon argent, pour notre argent, est ce que j’estime le plus légitime. La démonstration qui nous est faite jusqu’ici pour ce sujet crucial qu’est le stationnement ne me satisfait pas. Et vous?

#Stationnement #Lagny-sur-Marne #Bricolage

https://michalopez77.wordpress.com

 

 

 

« Si nous nous limitons à une réponse sécuritaire, nous allons droit dans le mur », Directeur Général de la Sécurité Intérieure (DGSI)

L’article le plus intelligent à mon sens et présentant le plus de recul sur les actes de terrorisme que j’ai lu jusqu’ici. Je n’adhère pas à tout ce que publie Mediapart, mais là oui:

2016-07-23 15.57.02

Extrait de l’article de Mediapart 

Suite de l’article ici: https://www.mediapart.fr/journal/france/220716/limpasse-du-tout-securitaire-vue-par-les-acteurs-de-lantiterrorisme

Alors au lieu de se renvoyer la balle les uns les autres et de tenir un discours lamentable à la Donald Trump du genre: « Avec moi, il n’y aura plus d’attentat! »; comprenons ensemble que la sécurisation est loin d’être à elle seule la réponse au mal qui nous ronge.

Attaquer une conséquence n’a jamais résolu un problème, d’autant moins quand ce problème s’auto-alimente…

#Actualités #Terrorisme #Réflexion

Http://michalopez77.wordpress.com

18/11/2015

Plusieurs articles concernant Lagny cette semaine dans la Marne.

A noter, des travaux pour augmenter le nombre de places de parkings de la ville. Une galère le temps des travaux, c’est vrai, mais c’est pour la bonne cause, il faut le reconnaître. Quand on est élu d’opposition, cela ne signifie pas tout critiquer.

Triste décision par contre du maire: Annuler la quasi-totalité de tous les événements ou manifestations publiques, que ce soit dans des lieux privés ou publics, fermés ou ouverts. Il y a des mesures obligatoires demandées par la préfecture, c’est vrai, mais alors que le préfet laisse la possibilité au maire de maintenir certains types d’événements, le maire, comme il l’avait fait en janvier suite aux attentats de Charlie Hebdo, sur-réagit. La sécurité de tous, c’est essentiel, mais ce qui est essentiel aussi c’est la liberté des gens et leur moral. De la même manière que le déroulement de la minute de silence a eu lieu lundi dernier, sans chanter de marseillaise, le maire ne réalise pas ce qui est nécessaire pour faire face et affronter ces attaques fièrement en défendant les valeurs de la république.

Un maire doit aussi dans ces moments difficiles, faire preuve de courage et donner l’exemple, pour permettre à la population de relever la tête et de défendre son droit de continuer à vivre, libre.

Je le repète, certaines mesures de sécurité sont nécessaires, mais plonger la population dans un état de torpeur dépressive, c’est dire aux terroristes qu’ils gagnent peu à peu du terrain sur nos valeurs.

https://michalopez77.wordpress.com/