Fermeture du Parking des Tanneurs

Nous y sommes!

Demain à 15h le parking des Tanneurs ferme pour les travaux de fouilles d’abord, puis de construction d’un nouvel immeuble ensuite.

Bonne chance et bon courage à tous!

Sujet de CanalCoquelicot77 d’hier sur cette fermeture:

 Plan des parkings existants:

TractTanneurs4

#Actualités #CanalCoquelicot77 #Blog #Lagny #Tanneurs

https://michalopez77.wordpress.com

Tanneurs: 1 paquebot qui crée 1 raz de marée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Environ 120 logements de plus à venir au centre ville en 4 étapes:

  • les fouilles commencent dans les jours qui viennent et doivent durer environ 4mois et demi, en théorie
  • ensuite la construction de ce futur immeuble devrait commencer vers février 2017, en théorie
  • le nouveau parking public des tanneurs devrait être disponible environ 1 an après, en théorie
  • et l’ensemble des travaux devrait durer environ 18mois à 2ans, toujours en théorie

En tant que conseiller municipal élu depuis avril 2014 et impliqué dans la vie politique depuis mi-2013, je constate, je prends acte de la situation depuis 2014 et je veux faire au mieux pour l’avenir pour la ville. Critiquer le passé ne m’importe guère et sur ce projet d’immeuble pour le coeur de ville, mon rôle d’élu est de me poser 2 questions:

  1. Quelles seront les conséquences envisageables?(afin de les anticiper)

  2. Une autre option est-elle possible? (afin d’être constructif)

1ère question: quelles seront les conséquences envisageables?

Alors je vais faire de mon mieux, mais il faut m’excuser par avance si j’oublie certains aspects que j’accepterai volontiers en commentaire. Vous constaterez par vous même que quand je parle de « raz de marée », les conséquences envisageables justifient cette image.

Le débordement a déjà commencé: TractTanneurs4.jpg

Et toutes les solutions les plus abracadabrantes sont envisagées, de l’utilisation de navettes pour venir au centre ville jusqu’à ce fameux tout nouveau parking de 29 places sur le quai de la Gourdine en bord de Marne:

Tout ceci se fait clairement dans la précipitation et donc sans le temps de réflexion nécessaire.

Je peux vous assurer que 120 logements vont nécessiter plus de 120 places de stationnement nécessaires pour compenser ces nouveaux habitants. Le parking privé ne suffira largement pas et le débordement se fera inévitablement sur les places publiques. Les balastes actuelles que constituent les créations de places périphériques et la folie du nouveau parking des bords de Marne ne suffiront pas à équilibrer l’afflux de population.

Donc d’un point de vue du stationnement, je considère que la ville n’est pas prête.

  • La circulation: je crois me rappeler que nous avons un léger problème de circulation en centre ville aux heures de pointe du matin et de l’après-midi, pas vous? Alors reprenons ce projet et étudions le devenir probable de la circulation induite par ce futur paquebot.
    Circulation-Tanneurs

    Sens de circulation

    Alors, réfléchissons un peu compte tenu du fait que les futures entrées et sorties des 2 parkings publics et privés sont maintenant prévues rue René Lallemant (suite à modification). Prenons le flux majoritaire des véhicules qui veulent quitter la ville pour aller travailler par exemple. Je pense que c’est assez clair que le chemin régulièrement emprunté sera rue René Lallemant vers rue d’Orgemont (pas le choix), puis à gauche sur la rue d’Orgemont (à droite beaucoup plus rarement selon moi), puis on suit la rue d’Orgemont jusqu’au bout jusqu’à ce qui est à l’heure actuelle le pire point de blocage de circulation de la ville aux heures de pointe. A la limite prendre la rue Saint Sauveur à gauche est aussi possible mais ne fait que reporter le problème plus haut sur la rue Jacques Le Paire. On résume, vous créez 120 logements à cet endroit avec à mon humble avis environ 200 véhicules supplémentaires à absorber (je suis gentil avec 1,7 véhicules en moyenne par foyer) et vous envoyez une grande partie de ceux-ci au « casse-pipe ».

    Conclusion sur l’impact de circulation au centre ville, la ville n’est là-aussi pas prête.

  • Capacité d’accueil des structures communales: la population est donc sur le point d’augmenter sensiblement et ceci avant même que le projet du site Saint Jean ne soit réalisé. Alors pensons d’abord écoles: je peux vous le dire pour être parent délégué sur l’école maternelle Delambre (située à côté des Tanneurs), EcoleDelambre-Tanneursil va falloir m’expliquer comment cette école qui est la seule école maternelle du centre ville et qui est déjà au maximum de ses capacités va pouvoir accueillir tous les enfants supplémentaires… Pour rappel, de nombreuses demandes de dérogations sur cette école sont refusées pour cause de capacité d’accueil. Allez parlons médecins, généralistes ou spécialistes, je ne vous apprends rien sur la saturation actuelle et les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous.

Mon analyse, c’est que structurellement parlant, nos capacités d’accueil actuelles vont, elles aussi, subir ce raz de marée. La ville n’est pas prête.

  • Commerces: Le point positif assez logique, c’est qu’à terme le nombre de clients potentiels de nos commerces de proximité va naturellement augmenter. Le gros souci en revanche c’est l’impact de la durée des travaux sur ces mêmes commerçants. Certains commerçants envisagent une perte de chiffre d’affaire de 30 à 40% à cause de ces places de stationnement perdues et qui sont loin d’être remplacées à l’équivalent pendant les travaux. (Cf plan des parkings et navettes ci-dessus). Ma grande crainte, c’est que l’on voit de nombreux commerçants mettre la clef sous la porte pendant ces 2 années. Et vous savez bien que je considère le commerce comme le 2ème moteur d’une commune avec l’enfance. Voir mon article précédent sur l’exemple de la commune de Houdan https://michalopez77.wordpress.com/2016/06/14/houdan-une-ville-qui-protege-ses-commerces/

Dans ce domaine aussi et en plus compte tenu du contexte actuel et de la concurrence des centres commerciaux (avec notamment l’ouverture récente de Val d’Europe le dimanche), la ville n’est pas prête.

  • Finances: je ne vais pas m’étendre, mais il est évident que les recettes pour la commune induites par la construction de ces logements et la fiscalité qui va avec (d’autant plus depuis la hausse de 25%) seront substantielles. Pour ceci c’est sûr que la majorité municipale actuelle et donc la ville est prête.

Voilà pour ce que je peux personnellement envisager comme conséquences pour la commune.

2ème question: Une autre option est-elle possible?

J’en vois au moins 2 sur le centre de ville avant de lancer la dernière phase des Tanneurs:

  • Créer 1 voire 2 niveau(x) supérieur(s) sur le parking Foch situé ici:ProjetParkingFoch1ProjetParkingFoch2

Cette option là, ce n’est qu’une idée, elle n’est pas chiffrée, mais je l’estime comme assez sérieuse pour être étudiée.

  • 2ème option: Créer un niveau supérieur au parking du cinéma

ParkingCinéma.png

Alors là, l’idée et je dirai même plus le projet n’est absolument pas de moi puisqu’il s’agit du projet qu’avait envisagé très sérieusement notre ancien Maire Patrice Pagny avant de faire démarrer la dernière phase de construction aux Tanneurs. Il l’avait envisagé tellement sérieusement que l’étude de faisabilité était faite et le projet était chiffré et étayé:

Tout le document est ici: Projet-Parking-Cinéma

ProjetParkingCinéma1

Et pour répondre à la fausse information donnée par la majorité municipale (à travers son association politique) comme quoi durant les travaux au cinéma ce parking serait soit disant fermé, il suffit de savoir lire:

ProjetParkingCinéma10

Vous aurez donc lu que durant les travaux de surélévation du parking du cinéma, seules 15 places seraient supprimées.

Cette étude de faisabilité a été rendue à la Mairie en juillet 2012. Et c’est un document Mairie tout à fait disponible à qui veut bien se donner la peine de chercher.

Pour finir parlons gros sous puisque visiblement c’est ce qui détermine une bonne partie de la politique de Monsieur le Maire:

  • A savoir en premier lieu: la ville paye à l’aménageur chaque année 30K€ tant qu’elle n’a pas réalisé la dernière phase de ces travaux. Dont acte.
  • Réaliser une opération telle que cet immeuble des Tanneurs rapporte à la ville ce qu’on appelle une cession de charges foncières réglée par le promoteur à la commune qui est de 4,25M€ HT.

    Extrait CR annuel Am77

    Extrait CRACL 2014, doc complet: Compte rendu annuel ZAC des tanneurs

  • Le coût de cette 2ème option pour réhausser le parking du cinéma d’un étage et gagner 124 places est estimé par l’agence André Fournier à 1,8M€.
  • Le bénéfice quasi direct lié à l’opération immobilière en utilisant cette option est donc de plus de 2M€ pour la commune et le bénéfice à venir lié à la fiscalité est aussi assez évident pour 120 logements.
  • Il faut néanmoins avancer la somme pour les travaux du parking du cinéma d’1,8M€: on pourrait penser que là, on rigole moins. Alors pour les financer, 3 options s’offrent à nous:
    1. Tout financer CASH par l’excédent dégagé par notre hausse d’impôt de 25% et des économies réalisées (il ne faut pas les nier) qui se monte à 2,6M€ et réévaluer les projets envisagés pour cette année par exemple
    2. Tout financer au moyen d’un prêt. Alors d’après mes recherches à l’heure actuelle pour un prêt d’1,8M€ sur 10 ans, le taux tourne à 1% voire un peu moins. Admettons qu’on obtiendrait un taux d’emprunt de 1% hors assurance, le coût total du crédit sur les 10 ans s’élèverait à environ 146K€. On est bien d’accord, notre hausse d’impôt s’élève à 3M€/an. C’est assez raisonnable vous ne trouvez pas?
    3. Enfin la ville peut aussi faire un peu des deux et financer une partie comptant et l’autre par un plus petit emprunt. Par exemple 800K€ comptant prélevés sur les 2,6M€ d’excédent et le million restant par un prêt sur 10 ans avec un coût total de crédit de 81K€.

Pour finir, à l’argument ridicule qui consiste à dire « pourquoi ça n’a pas été lancé avant? », je répondrais que je crois que nous avons de la chance d’habiter cette ville quoi qu’on en dise et qu’une grande partie de ce résultat provient du travail précédent. Il s’agirait de trouver autre chose, d’être juste objectif, d’arrêter de parler du passé, de prendre le temps de réfléchir quitte à payer ces 30000€ d’honoraires à l’aménageur (Aménagement77) encore 1 ou 2 ans et de ne pas se lancer tête baissée pour absolument faire pour la seule raison de faire. Ce genre de façon de penser et de voir la politique mène selon moi à ce que la ville prenne l’eau, ou au minimum à çà: ParkingMarne9

Je vous renvoie vers cette pétition: https://www.change.org/p/le-maire-de-lagny-sur-marne-les-tanneurs-halte-au-massacre?

#Tanneurs #Propositions #Lagny #Opposition-constructive

https://michalopez77.wordpress.com

Le pire endroit à Lagny pour faire un parking!

Un Maire qui a sa propre vision des liaisons douces

Je partage cette info/réalisation de la Mairie tellement je la trouve catastrophique!

Je comprends l’intention assez basique de se dire que si on ferme le parking des tanneurs alors il faut créer des places pour compenser, mais à cet endroit là! Vraiment!?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je pense même qu’à la vue de ces marquages au sol, je suis sûr que de nombreuses personnes doivent bondir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il est sérieux le marquage d’aire de retournement (demi-tour) au bout du quai? Ah j’ai compris c’est une nouvelle aire d’entraînement pour le passage du permis de conduire c’est çà?

ParkingMarne12

Pour rappel, mes derniers articles sur le comité de pilotage des Tanneurs: https://michalopez77.wordpress.com/2016/05/16/un-comite-de-pilotage-sur-les-tanneurs-sans-aucun-riverain/ et https://michalopez77.wordpress.com/2016/04/08/

Alors soyons cartésiens et étudions tout ceci:

  • Dimensions:
    1. Largeur totale du quai: 7m90 au bout du quai
    2. Largeurs des places: 2m50
    3. Largeur du chemin piétonnier: 80cm
    4. Nombre de places: 29 réparties en 9 devant la péniche et 20 sur le reste du quai
  • Les inconvénients et anomalies sont tellement nombreux qu’il faut m’excuser si je ne pense pas à tout:
    1. ParkingMarne15Largeur du chemin piéton de 80cm ridiculement étroit, situé entre les places et la Marne: pas assez large pour y passer en fauteuil roulant si des voitures garées, dangereux en sortant du véhicule en cas de chute, dangereux aussi pour sortir les enfants situés à l’arrière du véhicule, un coup de portière et on se jette à l’eau,…
    2. Dangerosité du partage du quai entre piétons (adultes et enfants), cyclistes et voitures en évolution sur un parking:
    3. Dangerosité des places de parking situées au contact immédiat de l’accès au Square Foucher de Careil, lieu très fréquenté par les enfants:
    4. Aire de retournement trop étroite: le diamètre généralement préconisé tenant compte du rayon de braquage de la plupart des véhicules est d’environ 12m pour couvrir tout type de véhicule léger et afin de ne pas avoir à manoeuvrer plusieurs fois pour effectuer son demi-tour. Exemple: Pour une Citroën C4 le diamètre de braquage est entre 10,7m et 11,3m. Capture d’écran 2016-06-15 à 16.47.19La largeur que j’ai mesurée ici ParkingMarne12est de 7m90, ce qui est nettement insuffisant pour que le demi-tour se fasse en une fois. Avec un mur d’un côté et la Marne de l’autre, autant dire qu’il vaut mieux éviter de se louper.

5. Enfin et d’une manière plus globale: ce lieu qui est à mon sens sacré pour la ville et privilégié pour les liaisons douces, seul lien de bord de Marne côté Lagny, il est donc à protéger absolument. Lorsque la fête foraine est là, à la limite c’est contraignant mais acceptable car les véhicules restent tout le temps de la fête à l’arrêt. Mais la circulation de véhicules à cet endroit là est à proscrire. ParkingMarne14

2 dernières précisions:

  1. L’opposition municipale n’est évidemment pas invitée à la réflexion qui a lieu en comité de pilotage au sujet du Parking des Tanneurs et des idées comme celle-ci de parking de substitution.
  2. Je confirme qu’il serait peut-être nécessaire d’inviter activement un nombre minimum de riverains pour participer à la réflexion. Cela aurait peut-être évité une telle décision, et ce même si le plan de ces places provisoires n’a pas été présenté en comité de pilotage. Mais c’est sûr que si on organise des réunions où on ne veut pas de contradiction, alors de telles idées peuvent passer à travers les mailles du filet.

#Parking #BordsdeMarne #Tanneurs

https://michalopez77.wordpress.com

Projet de la ZAC des Tanneurs, une communication au-delà de mon seuil de tolérance

Je l’ai déjà dit ici: https://michalopez77.wordpress.com/2016/04/08/,

les places de stationnement sur les Tanneurs sont actuellement au nombre de 154: 132 intérieures au parking clos+22 au contact rue d’Orgemont et rue René Lallemant.


Le projet final prévoit 145 places publiques.

ZAC12

L’avenir des places en bordure va aller forcément vers une diminution voire une totale suppression puisque le long de l’immeuble seront créés des accès (entrées et sorties) vers les parkings privés et publics ainsi que des accès sur la rue pour les futurs locaux associatifs et commerçants qui n’existent pas aujourd’hui.

Ceci sans compter le fait que pour les places de parking privées c’est seulement 1 place par logement prévue, ce qui bien sûr entraînera que pour tous les gens qui ont plus d’1 véhicule par foyer, leur véhicule supplémentaire soit garé sur les places publiques.

Donc soyons totalement transparents et admettons simplement qu’il n’est absolument pas garanti que le nombre de places de stationnement sur les Tanneurs aille vers une hausse, voire même plutôt l’inverse.

En tout cas l’offre de stationnement en rapport à l’évolution de population ira clairement à la baisse sur ce quartier.

Alors pourquoi communiquer de cette façon (Twitter de l’organisation politique « Vivre Lagny », parti pro-majorité)

, si ce n’est pour manipuler l’opinion en annonçant:

  1. L’agrandissement des places de stationnement sur les Tanneurs
  2. Et soit disant 280 places supplémentaires de stationnement pendant les travaux.

Je veux bien être gentil, ne pas aller contre tout ce que fait la majorité, bien au contraire, mais il y a une chose que je ne supporte pas et avec laquelle je ne transigerai pas, c’est la tentative de manipulation de l’opinion!

Premièrement je le confirme, l’agrandissement futur à l’intérieur et autour de l’actuel parking des tanneurs est une vue de l’esprit.

Deuxièmement, annoncer 280 places de stationnement supplémentaires qui nécessitent des navettes pour se rendre au centre dépasse l’entendement. Comme j’ai déjà pu lire ou entendre ci et là et à raison, à ce compte là, on peut aussi compter les places de stationnement à Val d’Europe comme des places de substitution pour les travaux des Tanneurs puisqu’il existe des bus entre Val d’Europe et Lagny.

Bien sûr, le document ci-dessus est donné aux commerçants pour qu’ils le distribuent à leurs clients. Efficace, non?

Et voici un extrait de ce qui a été distribué aux riverains des Tanneurs par la Mairie il y a environ 3 semaines:

 

Alors pour ce qui est du comité de pilotage et comme je l’ai déjà dit ici https://michalopez77.wordpress.com/2016/05/16/un-comite-de-pilotage-sur-les-tanneurs-sans-aucun-riverain/, pas un seul riverain n’a été associé au premier comité, et apparemment ça a très légèrement évolué au 2ème, compte tenu des remarques. C’est positif de créer un comité de pilotage, mais si les riverains ne sont pas au coeur alors les problèmes sont traités sans les interlocuteurs essentiels.

L’aide financière pour l’asso LagnyCommerces (7000€) est sympathique pour créer de l’animation supplémentaire, mais elle ne compensera jamais la perte de chiffre d’affaire estimée par certains commerçants à 30/40%.

Comme je le disais, en tant que simple acteur qui veut avancer de manière objective, il y a une limite à ma tolérance. Et certaines communications de la Mairie dépassent l’objectivité et donc m’obligent à réagir ainsi.

Pour évoquer un peu plus les méthodes de communication utilisées par cette majorité, je vous invite à lire ou relire 2 de mes articles précédents:

#Communication #Stratégie #Tanneurs #Objectivité

https://michalopez77.wordpress.com

 

Stationnement en bord de Marne

Question écrite posée par l’opposition au Maire lors du dernier conseil municipal du 24 mai 2016:

Pour compenser la fermeture du Parking des Tanneurs au centre ville dès la fin du mois de juin, vous avez comme projet de créer un certain nombre de places sous le parking des bords de Marne au niveau de la péniche Damami.

Nous nous interrogeons sur la pertinence de ce choix.

En effet, ne pensez-vous pas que cette solution aura plusieurs conséquences négatives pour la population:

  • Tout d’abord, simplement parce que les bords de Marne sont un lieu qu’il faut protéger, et qu’un type de projet de cet ordre, même si c’est pour un an ou 2, est en contradiction avec la vocation de cet espace.
  • Comment privilégier des modes de locomotion par liaisons douces et placer des véhicules au beau milieu de celles-ci?
  • D’un point de vue de la sécurité, nous pensons que cette idée rentre aussi en contradiction avec la proximité immédiate du square Foucher de Careil très fréquenté par les enfants.
  • Enfin au sujet de nos animations de bord de Marne: que va-t-il advenir des animations telles que l’OASIS, la fête de la Marne, ou autre?

Nous avons bien cerné vos intentions de pallier le manque de places de parking par petites touches parsemées un peu partout sur la commune, mais il serait judicieux que le remède ne soit pas pire que le mal.

#ParkingBordsdeMarne #Liaisonsdouces #Tanneurs #Lagny

https://michalopez77.wordpress.com